Cameroun : Accords parfaits autour de la phase 2 du complexe industrialo-portuaire de Kribi

0

Le 26 septembre 2022, le Port Autonome de Kribi (PAK) et Kribi Conteneurs Terminal (KCT) ont signé un avenant au contrat de concession du terminal à conteneurs du Port en Eau Profonde de Kribi.

Les parties ont fait le point sur les performances de KCT depuis sa mise en service en 2017 et déterminé les modalités de financement de la 2ème phase du projet de complexe industrialo-portuaire de Kribi. Cette dernière deviendra réalité à la fin du premier semestre 2024 avec l’aménagement d’un nouveau quai de 715 mètres, une plateforme de plus de 30 hectares et l’achat de 5 nouveaux portails de quai et 15 portes de parc.

Outil de connectivité, le Port de Kribi pourra ainsi tripler la capacité du terminal à conteneurs pour atteindre le seuil du million de conteneurs manutentionnés (TEU) et son statut de hub de référence pour l’économie du Cameroun et de la sous-région. Région. Il augmentera le bassin d’emplois et de compétences et améliorera le développement des services sociaux pour la population.

Outre les infrastructures portuaires, des investissements industriels et logistiques ont en effet été réalisés à Kribi. Ils bénéficieront de l’impact positif des réalisations de la 2ème phase des investissements prévus dans le cadre de l’avenant signé entre le Port Autonome de Kribi et KCT.
« Nous nous réjouissons de la signature de cet avenant et réitérons notre volonté d’investir dans ce port, ressource logistique régionale de premier plan. Nous sommes enthousiasmés par les perspectives de développement qu’offre le complexe industrialo-portuaire. Je recommande à tous ceux qui ne se sont pas encore positionnés à Kribi de se précipiter pour participer à cette grande aventure logistique au service de l’écosystème socio-économique. a déclaré Serge Agnero, directeur régional de Bolloré Transport & Logistics pour le Golfe de Guinée.

Grâce à 500 hectares de bâti, le port dispose déjà d’une plate-forme de référence pour les industriels de la production (cimenteries, minoteries) et de la transformation locale (coton, cacao, noix de cajou…). Des entrepôts logistiques desservant la connectivité maritime du complexe industrialo-portuaire sont également opérationnels. Moteur de la connectivité africaine, le port de Kribi disposera également à terme d’une autoroute reliée à la ville d’Edéa.

« La signature de cet avenant confirme l’ambition commune du Port Autonome et des actionnaires du Terminal à Conteneurs pour le développement du complexe industrialo-portuaire de Kribi, investissement stratégique des autorités camerounaises. Avec une croissance continue des volumes
Le terminal de Kribi, immatriculé cette année, s’est imposé comme la principale porte d’entrée des marchandises pour le Cameroun et la sous-région. Les investissements de la phase 2 permettront donc de renforcer cette dynamique au profit des acteurs économiques locaux.
a déclaré Olivier De Noray, Président du Conseil d’Administration de KCT et Directeur Général Ports et Terminaux de Bolloré Ports.

#Cameroun #Accords #parfaits #autour #phase #complexe #industrialoportuaire #Kribi

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire