Cameroun – Affaires : Recherche d’entrepreneurs français au Cameroun

0

Ils proposent leurs services et envisagent d’établir des partenariats gagnant-gagnant avec des PME camerounaises.

La délégation de quatre entrepreneurs de la région Centre Val de Loire est conduite par Perpétue Menye Onana Owona, Conseillère principale à l’Ambassade du Cameroun en France. Il s’est déroulé le 21 juillet 2021 au siège de la Bourse Camerounaise de Sous-traitance et de Partenariat (BSTP-CMR) à Douala. L’initiative est dirigée par le Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat (MINPMEESA), Achille Bassileken III.

Porteurs de projets et compétences dans le numérique, la santé, les énergies renouvelables et l’ingénierie, ces entrepreneurs français sont à la recherche d’opportunités au Cameroun. Mais pas seul. Ils se sont également entretenus avec une vingtaine de représentants de petites et moyennes entreprises (PME) de la BSTP-CMR. Une rencontre B to B et des visites d’entreprises. L’objectif, selon les responsables de la BSTP-CMR, est de mettre en relation des entrepreneurs français et camerounais pour des partenariats gagnant-gagnant.

Le BSTP-CMR, outil de développement des entreprises locales et de promotion de leur compétitivité, a été mis en place au Cameroun avec le soutien de l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) et de l’Union européenne. Cette organisation est active dans plus d’une dizaine de secteurs d’approvisionnement industriels : génie civil, génie mécanique, génie électrique, traitement de surface, plasturgie et caoutchouc, services industriels, agro-alimentaire, bois, transport, télécommunications, mines, textile.

Selon Evariste Yameni, directeur exécutif de BSTP-CMR, cette plateforme de mise en relation des partenaires économiques a généré 242 contrats en huit ans pour un chiffre d’affaires de plus de 41 milliards de FCFA. Elle a ainsi contribué, dit-il, à élever le niveau de service des PME, œuvrant à la création de plus de 200 opportunités d’affaires depuis 2012. Cela traduit, selon ce dernier, « la volonté de l’Etat camerounais d’apporter un soutien substantiel à ces petites structures, pour réduire leur vulnérabilité et améliorer leur compétitivité ».

.

#Cameroun #Affaires #Recherche #dentrepreneurs #français #Cameroun

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: