Cameroun – Bafoussam : 850 millions pour l’entretien du lac Baleng

0

Cette municipalité s’engage à trouver des partenaires financiers pour les travaux qui permettront à terme de doter ce site touristique d’équipements adaptés pouvant attirer les touristes nationaux et étrangers.

La commune de Bafoussam II va désormais au Fonds spécial d’intervention matérielle et intercommunale (Feicom) et à la Kfw. L’objectif est de trouver des financements auprès de ces partenaires financiers pour l’amélioration du lac Baleng, situé dans ce quartier du département du Mifi. Selon les déclarations de Paul Pierre Tchoupon Megui, les défis actuels en matière de gestion et d’aménagement du territoire sont énormes au niveau international du fait de la signature d’un partenariat dans le cadre de la coopération décentralisée avec des organismes publics et privés. Le chef du service du développement local a confié que l’aménagement de ce site touristique et de son espace vert permettra à terme de répondre aux besoins actuels.

Il s’agit notamment de l’absence de bornes, de voies d’accès peu pratiques, de l’omniprésence des sites sacrificiels, des parkings, de la rupture de continuité des escaliers d’accès, de l’absence de signalisation et de panneaux de signalisation, d’aménagements pour la pêche, d’accès pour les personnes à mobilité réduite, de mobilier de confort , la sécurité et la santé, une stratégie d’entretien de l’espace vert naturel, ‘une organisation de veille permanente à la hauteur de ce lac. Pour cet expert des questions de développement local, l’aménagement de ce site permettra également de lutter contre les incendies de forêt, tout en créant une veille permanente pour la protection de ce lac, qui reste un lieu où se déroulent des rites traditionnels. jusqu’à 5 fois par mois. Il s’agit d’une approche communautaire de la conservation des écosystèmes, de l’entretien naturel et de la verdure, qui s’inscrit dans le cadre des bonnes pratiques.

Notre source s’est refusée à fournir plus de détails sur les travaux à réaliser sur ce chantier en raison de la non signature du contrat de partenariat de financement entre l’initiateur de ce projet et les deux sources potentielles de financement : Feicom) et Kfw (établissement de crédit à la reconstruction en Allemagne). Il dit être en contact permanent avec les deux partenaires financiers potentiels. Il s’agit de la réalisation d’un restaurant avec vue sur le lac et d’une salle de 700 places et d’un hôtel. Des caisses et bancs publics en bois, des tables de pique-nique, des panneaux d’information et d’orientation seront aménagés.

Les travaux se concentrent désormais sur la maturation de ce projet dont le coût est estimé à 850 000 000 F. Il s’agit donc d’une nouvelle poche de revenus pour la commune de Bafoussam 2e arrondissement. « L’isolement du lac Baleng présente à la fois des avantages et des inconvénients. Il favorise la conservation, limite les dommages et réduit l’attractivité. Plusieurs descentes ont été nécessaires sur place pour mener à bien cette mission. Les rencontres avec les pécheurs et les guides ont contribué à une meilleure connaissance de notre analyse », a-t-il confié.

Aurélien Kanouo

#Cameroun #Bafoussam #millions #pour #lentretien #lac #Baleng

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: