Cameroun – Développement : Plus de 40 milliards de francs CFA investis pour développer Garoua

0

Lors des Journées Portes Ouvertes, les réalisations du Contrat de Désendettement et de Développement ont été mises à l’honneur.

14h, Parc arboré de Garoua. Les habitants de cette ville ont rempli la salle le 07 décembre 2022. Sans s’ennuyer, ils ont été reçus tour à tour par les responsables des différents programmes du Contrat de désendettement et de développement (C2d), installés dans les tribunes aménagées dans la salle : Régionales Capitales, Stade-C2d, Pcp-Afop, Pndp, Pcp-Acefa, Bilan de santé. Des cartes montrent les résultats des différents programmes. Nous sommes ici à la 7ème édition des « Journées Portes Ouvertes du C2d », qui a pour objectif de faire connaître les réalisations locales du C2d dans les dix régions du Cameroun et dans la ville où elles se déroulent. Après la visite des stands, il y a eu une présentation générale de toutes les réalisations.

1 000 milliards de francs CFA investis

Des PowerPoints et des vidéos qui suivent la vie du programme à Garoua et mettent en lumière les principales réalisations dans cette région. Il y a eu aussi la diffusion en français et en anglais du fil institutionnel intitulé :  »Tout sur le C2d ».
Le Contrat de désendettement et de développement est un programme de coopération entre la France et le Cameroun. Dans la troisième phase, près de 1 000 milliards de francs CFA auront été investis dans l’économie camerounaise pour réduire la pauvreté et assurer une meilleure santé de la population, améliorer les infrastructures et stimuler le développement. Les projets exécutés et exposés sont réalisés grâce à ces fonds.

Les capitales régionales… 30 milliards de francs CFA

Les habitants du quartier vétuste Bachéoré et jusque-là sans éclairage public sont désormais à l’aise. Le tronçon menant à cette zone est praticable. Ceux du quartier Kollere de la commune de Garoua ont déjà de l’eau potable à proximité. « Le placement de cette pompe à eau près de nos maisons est d’une grande importance. Nous avions l’habitude de faire face à des coupures d’eau prématurées. Pour avoir de l’eau, nous avons été obligés de recourir à des vendeurs ambulants proposant trois bidons de 25 litres pour 100 FCFA. Quand je vois maintenant ce qu’on nous demande de payer, je ne peux qu’être fier. C’est comme si trois canettes nous coûtaient 25 FCFA », témoigne-t-il.

Dans la capitale régionale du Grand Nord, de nombreux succès ont été remportés grâce au programme C2d Capitales régionales urbaines. Aussi la reconstruction de certains marchés de la ville. Selon le coordinateur de l’unité locale de suivi de ce programme à Garoua, Ismaila Mohaman Dahirou, 20 kilomètres de route ont été construits en béton roulé (Bcr) et/ou en pavés, en ce qui concerne le tronçon. et drainage. En matière d’équipements commerciaux, le programme C2d Capitales Régionales Urbaines a facilité la reconstruction du marché aux poissons et à bétail dont le taux de réalisation est actuellement de 81%, selon le coordonnateur de l’unité locale de tutelle de ce programme à Garoua et la réhabilitation de le marché Yelwa dont les travaux représentent 65%. Un certain nombre de services urbains de base ont été mis en place, dont 20 kiosques à eau, 60 forages avec pompes à propulsion humaine, 6 toilettes publiques, 101 lampadaires solaires dans les quartiers pour répondre aux problèmes d’insécurité et 7 forages supplémentaires dans les écoles. l’eau pour la population.

Selon les estimations de la cellule locale de pilotage de ce programme à Garoua, ces réalisations rapporteront annuellement environ 52 millions de plus dans les caisses de la mairie qui est appelée à gérer l’ensemble de ces réalisations. Et ce n’est pas encore fini. Certains projets sont en cours. « Notre objectif est de recevoir la livraison d’ici la fin du mois de décembre en cours. Il en va de même pour le parc boisé de Garoua, dont les travaux se poursuivent également. Nous espérons recevoir le Jardin de l’an 2000 en avril ou mai 2023 », indique Ismaïla Mohaman, coordonnatrice de la cellule locale de suivi de ce programme à Garoua. Le montant total de ces réalisations est estimé à environ 30 milliards de francs CFA (toutes taxes comprises), auxquels s’ajoutent les fonds de contrepartie de l’Etat d’un montant de 17 milliards de francs CFA pour financer les indemnités, les déplacements des réseaux de concessionnaires.

GAM / 237online.com

#Cameroun #Développement #milliards #francs #CFA #investis #pour #développer #Garoua

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire