Home Economique Cameroun : Interview exclusive de Yacine Wafy de Savannah Energy pour 237online.com
Economique

Cameroun : Interview exclusive de Yacine Wafy de Savannah Energy pour 237online.com

Entretien exclusif avec Yacine Wafy de Savannah Energy pour 237online.com

Dans une interview exclusive pour 237online.com, Yacine Wafy, vice-président Afrique de Savannah Energy, a réfuté les accusations des autorités tchadiennes, qui qualifient l’entreprise de « vagues ». Il rappelle que Savannah Energy est cotée à la Bourse de Londres, répond à des exigences réglementaires strictes et est membre de l’ITIE (Initiative pour la transparence dans les industries extractives). La bonne gouvernance est une obligation pour Wafy à laquelle Savannah Energy adhère.

La légalité du transfert de 10% des actions COTCO à la SNH

Concernant la cession de 10% des parts de COTCO à la SNH, Wafy explique que la transaction est soumise à une condition suspensive : la modification préalable des statuts de COTCO. Le transfert ne prendra effet qu’après ce changement, rendant la signature historique pour la SNH et le Cameroun parfaitement légale.

La vente des actions Chevron au Tchad en 2014

Interrogé sur la légalité de la vente en 2014 des actions Chevron au Tchad, Wafy a refusé de commenter. États-Unis, Tchad et Cameroun.

Les liens entre Savannah Energy et des personnalités camerounaises

Yacine Wafy dément toute implication de personnalités camerounaises dans les affaires de Savannah Energy. Il précise que la société est cotée à la Bourse de Londres et que ses actionnaires sont principalement de grands fonds de pension britanniques et américains. Il met en lumière le rôle du cabinet d’avocats camerounais Ernest and Young Cameroon, dirigé par Joseph Pagop Noupoué, dans l’assistance de Savannah Energy sur les questions juridiques et l’aide à l’expansion de l’entreprise en Afrique.

L’implication de Frank Biya

Yacine Wafy allègue que Savannah Energy, ses dirigeants, employés et conseillers n’ont jamais eu de contact avec Frank Biya concernant la transaction avec la SNH. Il rappelle que deux délégations officielles de la République du Cameroun se sont rendues à N’Djamena en avril et novembre 2022 pour discuter des intérêts respectifs dans la capitale Cotco.

En résumé, Yacine Wafy défend la réputation et la transparence de Savannah Energy et nie toute implication de personnalités camerounaises dans des transactions illégales. Cette interview exclusive pour 237online.com clarifie la situation et réfute les rumeurs et allégations infondées.

Mots clés : Savannah Energy, Yacine Wafy, Cameroun, Tchad, COTCO, SNH, Chevron, Ernest and Young Cameroon, Frank Biya, transparence, gouvernance.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

CAMEROUN: Les éloges d’Alexandre Song envers Hugo Ekitikep pour l’équipe national.

Hugo Ekitike, âgé de seulement 21 ans, suscite beaucoup d’attention en tant...

Insécurité au Cameroun : une femme assassinée dans la région de l’Extrême-Nord.

Dans un contexte marqué par une insécurité grandissante, il est crucial que...

Scandale électoral : Le DG Eric Essousse impliqué dans une nomination controversée.

Une révélation choquante vient d’éclater en vue de l’élection présidentielle de 2025....

Cameroun : Un joueur de football poignardé a mort par son coéquipier.

Les crimes atroces continuent de secouer les localités du Cameroun. Chaque jour...

[quads id=1]