Home Economique ‘Cameroun et Tchad : L’alliance électrique qui illumine l’Afrique Centrale’
Economique

‘Cameroun et Tchad : L’alliance électrique qui illumine l’Afrique Centrale’

Le lancement du Projet d’Interconnexion des Réseaux Électriques (PIRECT) entre le Cameroun et le Tchad

Le Projet d’Interconnexion des Réseaux Électriques (PIRECT) entre le Cameroun et le Tchad a été officiellement lancé le 21 novembre 2023 à Yaoundé. Ce projet structurant, supervisé par la SONATREL, société camerounaise en charge du transport d’électricité, vise à construire une ligne à haute tension de 514 km entre Ngaoundéré et la frontière tchadienne. Cette interconnexion permettra d’acheminer l’électricité du sud du Cameroun vers les régions septentrionales des deux pays.

Des retombées socio-économiques considérables

Le PIRECT, financé par des bailleurs tels que la Banque Africaine de Développement et la Banque Mondiale, aura des répercussions majeures sur les populations camerounaises et tchadiennes. En améliorant l’accès à l’électricité, ce projet favorisera le développement d’activités économiques et l’amorce de l’industrialisation. De plus, l’importation d’électricité camerounaise moins coûteuse que le diesel actuellement utilisé au Tchad permettra de réduire les coûts énergétiques.

Un rôle central pour la SONATREL et son DG

La mise en œuvre du PIRECT mobilisera fortement la SONATREL et son Directeur Général, Victor MBEMI NYAKNGA, dans les années à venir. En plus de la construction des infrastructures de transport, la société publique devra assurer la gestion des questions environnementales et sociales, ainsi que la coordination avec toutes les parties prenantes camerounaises et tchadiennes. Grâce à son expertise en matière de transport transfrontalier d’électricité, la SONATREL jouera un rôle central dans la concrétisation de ce projet ambitieux.

Le lancement du Projet d’Interconnexion des Réseaux Électriques entre le Cameroun et le Tchad marque une étape cruciale pour le développement et l’intégration de l’Afrique Centrale. Ce projet d’envergure aura des retombées socio-économiques considérables et permettra d’améliorer l’accès à l’électricité dans les deux pays. La SONATREL, en tant que superviseur du projet, jouera un rôle central dans sa mise en œuvre. Avec ce projet, le Cameroun et le Tchad contribuent à l’éclairage de l’Afrique Centrale.

Mots clés : Cameroun, Tchad, connexion électrique, développement, intégration, SONATREL, PIRECT, infrastructures, électricité, économie, industrialisation.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[quads id=1]