Le riz Butter Brand au Cameroun : un danger pour la santé ?

0

Une cargaison controversée

La polémique autour du riz Butter Brand importé d’Asie par la société Avanti ne cesse de prendre de l’ampleur au Cameroun. Tout a commencé mi-novembre lorsque le préfet de l’Océan a adressé un courrier aux autorités portuaires de Kribi, mettant en doute la qualité de ce produit de grande consommation. Des informations ont circulé selon lesquelles ce riz serait « impropre à la consommation humaine » et des camions transportant cette cargaison ont même été temporairement immobilisés par les forces de l’ordre. De plus, des incohérences ont été relevées concernant les certificats phytosanitaires délivrés à Avanti, ce qui soulève des interrogations sur la cargaison de 10 000 tonnes de riz débarquées.

Et les consommateurs camerounais ?

Au-delà des débats administratifs et juridiques, la question de la sécurité alimentaire se pose pour les consommateurs camerounais. Avanti affirme que des analyses de laboratoire ont prouvé la conformité hygiénique de son riz à Douala, mais il est difficile de savoir si ces résultats sont fiables. Il est donc essentiel que le gouvernement fasse toute la lumière sur cette affaire et communique de manière transparente. La santé des populations camerounaises ne peut être prise à la légère et mérite une attention particulière.

La rédaction de Cameroon Magazine suit de près cette affaire et continuera à informer ses lecteurs sur les développements de cette controverse autour du riz Butter Brand importé par Avanti. La sécurité alimentaire est un enjeu majeur pour le pays et il est primordial de garantir la qualité des produits de consommation.

Mots clés : Cameroun, riz, Butter Brand, danger, santé, Avanti, controverse, consommateurs, sécurité alimentaire, qualité.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire