Cameroun : les ministères des Enseignements primaire et secondaire cumulent 61,3% de la dette salariale du pays

0

Les chiffres sont inclus dans le document de programmation à moyen terme de l’économie et le budget 2023-2025.

Selon le document de programmation économique et budgétaire à moyen terme 2023-2025, la dette salariale du Cameroun est estimée à 317,33 milliards de FCFA au 31 décembre 2021. Celle grâce au personnel du ministère des Enseignements secondaires (Minesec) est de 142,5 milliards de FCFA, soit 45% de la dette salariale de l’Etat. Soit 51,8 milliards de FCFA, soit 16,3%, grâce au ministère de l’Enseignement primaire (Minedub).

Ainsi, ces deux administrations cumulent à elles seules 61,3% de la dette salariale nationale totale. Le gouvernement explique à travers le document de programmation économique et budgétaire à moyen terme 2023-2025 que la dette salariale de l’Etat est une donnée assez dynamique, car chaque mois, alors qu’une partie de la dette est remboursée dans le cadre du traitement normal de la paie, une nouvelle partie est en train d’être formé.

Cela est dû à l’évolution des carrières du personnel mais aussi aux nombreux recrutements. « L’ampleur de la dette présentée ici provient d’une évaluation holistique des réclamations et des hypothèses, que les acteurs concernés soient signés ou non », explique le document.

Par ailleurs, on apprend du document que la mise en œuvre des mesures prescrites par le gouvernement en réponse à la demande du personnel enseignant entraînera une augmentation substantielle de la masse salariale à court et moyen terme. A titre d’exemple, la masse salariale initialement prévue pour l’année 2022 a augmenté de 2,8% dans la loi de finances rectificative.

Jean-Daniel Obama

#Cameroun #les #ministères #des #Enseignements #primaire #secondaire #cumulent #dette #salariale #pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire