Cameroun – Louis Paul Motaze (ministre des Finances) : « Le problème de la subvention des prix à la pompe devient intenable. Avec 700 milliards de francs CFA, nous pouvons faire beaucoup.

0

Depuis les Etats-Unis, où il participe aux réunions annuelles des conseillers et gouverneurs du FMI et du groupe de la Banque mondiale, le trésorier national affirme que la suppression de cette aide est envisagée.

Le secrétaire au Trésor Louis Paul Motaze dirige actuellement une délégation aux États-Unis d’Amérique. Le groupe participe aux réunions annuelles des conseillers et gouverneurs du FMI et du Groupe de la Banque mondiale. Il a rencontré le directeur Afrique du FMI, le vice-président de la Banque mondiale.

La CRTV-Télé, qui a évoqué le sujet dans le journal du 14 octobre 2022 à 20h30, indique que « les partenaires financiers restent vigilants sur le financement de la subvention du carburant à la pompe par le gouvernement ».

Au micro des médias à capitaux publics, le ministre Motaze a confié que les bailleurs de fonds internationaux applaudissent les réalisations de son pays. « Nos partenaires ont salué les efforts du gouvernement camerounais. Tout le monde a remarqué que malgré la crise, nous avons des ressources non pétrolières également au-dessus de nos prévisions. Nous travaillons sur le budget 2023, qui montre aussi que les stocks non pétroliers augmentent, malgré le fait que nous soyons en crise. C’est quelque chose qu’il faut encourager. »il a dit.

Quant à la subvention aux carburants, dont la suppression a récemment été réclamée par les partenaires financiers du Cameroun, Louis Paul Motaze prévoit des ajustements. « Nous avons reconnu que le problème de la subvention des prix à la pompe devient intenable. 700 milliards de francs CFA, on peut faire beaucoup. Nous avons reconnu que le Le vrai problème est qu’il faut nous aider à réfléchir à la meilleure manière de faire ce qu’on appelle le ciblage. C’est-à-dire que les subventions profitent actuellement à tout le monde, y compris à ceux qui en ont le moins besoin. Comment faire en sorte que cela profite essentiellement aux plus démunis, notamment aux populations les plus défavorisées ? », développe le ministre des Finances.

#Cameroun #Louis #Paul #Motaze #ministre #des #Finances #problème #subvention #des #prix #pompe #devient #intenable #Avec #milliards #francs #CFA #nous #pouvons #faire #beaucoup

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire