Cameroun – Lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme: le ministère des Mines organise un atelier de renforcement des capacités de son personnel à Douala

1
19


Il a eu lieu le 29 avril 2021.

Dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, un atelier de renforcement des capacités du personnel du ministère des Mines et du Développement technologique (MINMIDT) a eu lieu à Douala. Le journal national bilingue Cameroun Tribune dans les kiosques le 30 avril 2021 rapporte que c’est le ministre des Finances (MINFI), Louis Paul Motaze, qui a présidé la cérémonie d’ouverture de ces travaux le 29 avril 2021 à Douala.

Il avait à ses côtés, le secrétaire d’État auprès du ministre du ministre des Mines et du Développement technologique, Fuh Calistus Gentry, le directeur de l’Agence nationale de recherche financière (ANIF), Nde Sambone, entre autres.

Selon notre confrère, cet atelier se tiendra le lendemain de la validation du rapport national d’évaluation des risques (ENR), en privilégiant la sensibilisation et la formation des acteurs dans leur domaine d’expertise. Des acteurs qui, selon le MINFI «Malheureusement, il ne bénéficie pas toujours d’une formation visant à faire preuve de diligence raisonnable dans les combats contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme « , on peut lire dans les colonnes du journal.

cependant, «Le rôle prédominant joué par le MINMIDT pour permettre au Cameroun de bénéficier des retombées légales de l’exploitation légale de notre sous-sol en toute transparence. Cette transparence a conduit à des mesures lancées depuis janvier de l’année dernière, impliquant l’organisation d’audits et autres suspensions d’entreprises sans scrupules. Et le MINMIDT est à ce jour l’une des rares structures qui puisse être échangée avec l’ANIF dans un délai raisonnable, lui permettant de mener ses investigations « , éclairé.

Mais il faut aller plus loin «Sur la base de l’ENR, une véritable autopsie du fonctionnement de notre système, à travers la mise en œuvre des actions prioritaires adoptées et décrites dans le Document de Stratégie Pays pour renforcer la LBC / FT. L’évaluation a mis en évidence le risque élevé de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme dans le secteur minier, suite à une analyse à froid des pratiques de ce secteur (exploitation illégale de l’or, commerce souterrain de diamants) qui alimentent les groupes rebelles et renforcent leur capacité d’action. « , les notes du journal.

Wilfried SUPPRIMER

.



Source link

QU’EN PENSEZ-VOUS?

1 COMMENT

  1. Cameroun – Lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme: le ministère des Mines organise un atelier de renforcement des capacités de son personnel à Douala | CAMEROON MAGAZINE : Cameroon news - Echos du Cameroun

    […] Lire l’article au complet sur web.cameroonmagazine.com var betterads_screen_width = document.body.clientWidth;betterads_el = document.getElementById('bsac-7034-1569600518 […]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis



Lire aussi  La signature d'un accord aérien entre le Cameroun et l'Algérie devrait accélérer la desserte du pays par Air Algérie