Cameroun : Paul Biya met en pause le processus de privatisation de Camtel

0

Paul Biya suspend le processus de privatisation de Camtel

Le chef de l’État camerounais, Paul Biya, a pris la décision de suspendre le processus de privatisation de Camtel, l’opérateur historique des télécommunications du pays. Cette décision a été communiquée par une correspondance du Secrétaire Général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, aux autorités en charge du dossier. Cette suspension intervient après des mois d’études sur la réhabilitation de Camtel, qui est fortement déficitaire.

Biya oppose son veto

Dans une lettre adressée au Ministre des Finances, Louis Paul Motaze, Ferdinand Ngoh Ngoh, au nom de Paul Biya, a clairement indiqué que le président de la République s’oppose à la privatisation de Camtel. Cette décision vient contrecarrer les plans visant à céder une partie ou la totalité du capital de l’entreprise au secteur privé. Il est important de noter que cette décision fait écho à celle prise plus tôt cette année par Paul Biya de faire racheter l’opérateur de téléphonie mobile Nexttel par un consortium public, malgré l’intérêt des acteurs privés.

Un secteur des télécoms bouleversé ?

Cette décision du président Biya de suspendre la privatisation de Camtel soulève des interrogations quant à l’avenir du secteur des télécommunications au Cameroun. En maintenant le contrôle de l’État sur ce secteur stratégique, le chef de l’État pourrait potentiellement perturber l’équilibre actuel du paysage des télécoms, au détriment des investisseurs et des consommateurs finaux.

Par Francis Abessolo, 237online.com

Mots clés : Cameroun, Paul Biya, suspend, processus, privatisation, Camtel, télécoms, opérateur historique, décision, secteur des télécommunications, investisseurs, consommateurs finaux

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire