Cameroun-Tchad : début du projet d’interconnexion des réseaux électriques d’une valeur de 557,5 milliards de FCFA, prévu pour 2027.

0

Lancement du projet d’interconnexion des réseaux électriques du Cameroun et du Tchad

Le gouvernement tchadien et camerounais ont officiellement lancé le Projet d’interconnexion des réseaux électriques du Cameroun et du Tchad (Pirect) le 21 novembre 2023 à Yaoundé. Ce projet, considéré comme stratégique pour les deux pays, sera livré en 2027 selon les prévisions. Il est financé par la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, la Banque islamique de développement, l’Union européenne et les deux États, pour un coût total de 557,5 milliards de FCFA.

Les composantes du projet

Le projet est divisé en deux composantes au Cameroun. La première consiste à construire une ligne aérienne double terne de 225 KV entre Ntui et Wouro Soua, ainsi que quatre postes de transformation et l’alimentation de 110 villages dans les régions du Centre et de l’Adamaoua. La deuxième composante permettra au Cameroun de devenir exportateur d’électricité en fournissant 100 MW au Tchad à partir du barrage de Nachtigal.

Vers un marché commun de l’électricité en Afrique centrale

Ce projet marque un tournant décisif pour l’intégration énergétique en Afrique centrale. En inaugurant le marché commun de l’électricité dans la sous-région Cemac, le Cameroun et le Tchad pourraient intéresser d’autres pays de la Cemac ainsi que le Nigéria. Le Cameroun, grâce à son potentiel hydroélectrique, a la possibilité de devenir exportateur d’énergie électrique dans la région.

Mots clés: Cameroun, Tchad, lancement, projet, interconnexion, réseaux électriques, milliards FCFA, marché commun de l’électricité, intégration énergétique, exportation d’électricité.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire