CEMAC : bientôt harmonisation de l’enseignement supérieur

0

(Investir au Cameroun) – En référence à la Déclaration de Libreville de 2005, les responsables universitaires ont mandaté le transfert et la capitalisation de l’éducation dans la zone CEMAC. Ce projet, qui vient d’être approuvé par le Conseil des ministres, doit passer par la Conférence des présidents avant d’être adopté.

Une formation dans un établissement d’enseignement supérieur d’un pays de la CEMAC et une capitalisation dans un autre pays de la sous-région seront bientôt possibles. C’est ce qui ressort du Conseil des ministres sectoriels chargés de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique des États membres de la CEMAC, qui s’est tenu par visioconférence le 6 août.

La réunion présidée par Jacques Fame Ndongo (photo), ministre camerounais de l’Enseignement supérieur, a donné son avis favorable sur le projet de règlement fixant les modalités techniques de gestion du système de crédits capitalisables et transférables dans l’espace CEMAC (SCTC) de l’enseignement supérieur , la recherche et la formation professionnelle.

« Nous voulons opérationnaliser les différents composants du système LMD [Licence, master doctorat, Ndlr] notamment la transférabilité et la capitalisation des crédits. Il y a aussi le principe de mobilité académique pour les enseignants »a déclaré le ministre camerounais.

Cette mesure, proposée en avril dernier par la session extraordinaire de la Conférence des recteurs d’universités et des chefs d’organismes de recherche d’Afrique centrale, est l’un des projets intégrateurs les plus importants de la sous-région. Il découle de la déclaration de Libreville du 11 février 2005 et vise à mettre en commun les ressources et les compétences pour doter la Communauté d’un enseignement supérieur et d’une formation professionnelle de qualité, et surtout conforme au marché du travail et aux normes mondiales.

Trois autres projets ont été validés dans le cadre de la convergence du système d’enseignement supérieur de la CEMAC. Il s’agit du projet de création de la Cellule Assurance Qualité Communautaire sur l’espace CEMAC, du projet de création du label d’excellence CEMAC confié à la Fondation d’Etudes et de Recherche pour le Développement International (FERDI), et du Projet de Supplément au Diplôme CEMAC.

Les textes adoptés seront transmis pour approbation aux instances supérieures, notamment la Conférence des présidents de la CEMAC.

Vanessa Ngono Atangana

.

#CEMAC #bientôt #harmonisation #lenseignement #supérieur

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: