Coton : En fin de campagne, le Cameroun devrait peu profiter de la hausse des prix annoncée au troisième trimestre 2022

0

(Investir au Cameroun) – Avec la fin de la campagne cotonnière 2021-2022, logiquement enregistrée depuis mai 2022, le Cameroun devrait peu profiter de l’amélioration des cours mondiaux de cette culture de rente, annoncée au cours du 3e courant trimestre 2022. C’est du moins ce que vient de publier le test prévisionnel de la situation économique des pays de la CEMAC (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) par la Beac, l’institution d’édition qui publie les six Etats ont en commun cet espace communautaire.

«Les activités de la filière coton (au Cameroun, ndlr) peuvent tomber à 3e trimestre 2022, la campagne 2021-2022 touche à sa fin et les stocks de produits les finitions ont considérablement diminué. Cependant, les prix les ventes de fibres de coton seraient de 3 . se levere trimestre 2022, en raison de la tendance à la hausse des prix des intrants constaté depuis le 1er trimestre de l’année», peut-on lire dans le document publié par la banque centrale.

En d’autres termes, la baisse attendue de la production de coton au Cameroun entre juillet et septembre 2022 ne permettra pas au pays d’augmenter les revenus de ce secteur, malgré la hausse imminente des prix mondiaux. Mais malgré cette réalité conjoncturelle, la dernière campagne cotonnière au Cameroun a été marquée par une nouvelle reprise mondiale.

En effet, en attendant la validation des chiffres par les instances dirigeantes de la société, les responsables de la Cotton Development Company (Sodecoton) annoncent une augmentation de 3,6% de la production de coton graine. Après avoir franchi le seuil des 357 000 tonnes lors de la campagne 2020-2021, le mastodonte de l’agro-industrie du nord du Cameroun devrait atteindre une production totale d’environ 370 000 tonnes en 2021-2022. , une augmentation de 13 000 tonnes d’une année sur l’autre.

Le nouveau record de production de la campagne 2021-2022 rapproche cette unité agro-industrielle à capitaux mixtes de son objectif de dépasser la barre des 400 000 tonnes de coton produites d’ici 2025. Dans cette optique, la Sodecoton, qui chapeaute plus de 200 000 producteurs dans les trois régions du nord du Cameroun, accélère ses investissements dans la transformation.

Par exemple, le 6 mars 2021, l’entreprise a posé la première pierre de son 10e usine d’égrenage de coton dans la ville de Gouna. Le projet de construction d’une nouvelle huilerie dans la ville de Ngaoundéré a également avancé, avec l’organisation, du 22 au 27 mars 2021, d’audiences publiques liées à l’étude d’impact environnemental de ce projet, qui coûtera 25 milliards de FCFA.

Brice R. Mbodiam

A lire aussi :

04-04-2022 – Sodecoton craint une perte de 9 milliards de FCFA en 2021-2022 à cause d’exportations frauduleuses vers le Nigeria

24-01-2022 – Sodecoton prévoit de produire près de 370 000 tonnes de coton sur la saison 2021-2022, soit une augmentation de 3,6%

#Coton #fin #campagne #Cameroun #devrait #peu #profiter #hausse #des #prix #annoncée #troisième #trimestre

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire