Crédits bancaires : au Cameroun seuls les taux d’intérêt aux PME ont augmenté fin mars 2022 (Beac)

0

(Investir au Cameroun) – Selon les données recueillies par la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), banque centrale des six pays de la CEMAC (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale), les taux d’intérêt versés aux PME au Cameroun entre janvier et mars 2022 a augmenté de 35 points en rythme trimestriel, représentant 12,89% contre 12,54%. Les taux d’escompte ont baissé plus tôt chez tous les autres acteurs du marché.

« Pour les particuliers, les taux débiteurs ont baissé de 5 points à 15,89% contre 15,94% trois mois plus tôt« , tandis que« le taux d’emprunt moyen versé aux grandes entreprises a baissé de 66 points de base sur la période de référence, s’établissant à 6,84 % contre 7,50 % trois il y a un mois», souligne la Beac. Le même constat peut être observé pour les administrations publiques et les collectivités locales, dont «taux de prêt la moyenne est passée de 11,07 % à 5,75 %, soit une baisse de 532 points la base».

Le rapport de la Beac sur l’évolution des taux d’emprunt dans la CEMAC n’explique pas les raisons de l’augmentation du coût des crédits en faveur des PME au Cameroun au cours de la période sous revue. Cependant, dans diverses analyses, les PME ont souvent été présentées comme des organisations très peu structurées qui n’ont pas toujours de solides garanties pour rassurer les prêteurs.

Cette hausse des taux d’emprunt s’explique aussi par la hausse de la demande des PME, conséquence de la reprise économique dans le sillage de la pandémie de Covid-19. En effet, selon la Beac, cette catégorie d’entreprises a capté 21,39% des nouveaux crédits mis en place dans le pays durant les trois premiers mois de l’année en cours, soit un niveau record pour au moins l’année 2020.

GRE

#Crédits #bancaires #Cameroun #seuls #les #taux #dintérêt #aux #PME #ont #augmenté #fin #mars #Beac

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire