Électricité : les industriels demandent à Eneo 340 MW d’énergie supplémentaire

0

(Investir au Cameroun) – Les demandes de fourniture d’électricité déposées auprès d’Eneo, le distributeur exclusif d’énergie électrique au Cameroun, montrent que les entreprises industrielles auront besoin à court terme de 340 MW de puissance supplémentaire pour développer leurs activités. L’information a été donnée par l’électricien lors d’une réunion avec des employeurs à Douala le 22 juillet.

Selon Eneo, 65% de cette demande est faite par 15 entreprises. Il s’agit de Prometal IV, Sky Hotel, SAD Bonapriso, GeoRessource, EverWell, CFAO Retail, Cemtech, Prometal, Novia, Zhenglong, Bocom, SAD Japoma, Cimencam, Mira 1 & 2 et Sosucam. Les secteurs les plus exigeants sont l’agroalimentaire, l’industrie du ciment, l’immobilier et les services.

Plus de 42% de cette demande (144 MW) provient de Douala et ses environs (Bomono, Bekoko, Dibamba, Logbaba et Mudeka) contre 47 MW pour Yaoundé et ses environs (Mbandjock, Mbankomo, Nkoabang…). Dans et autour de Kribi, la demande est estimée à 108 MW. Ils sont de 42 MW (2 MW sont déjà disponibles) dans le Grand Nord.

De nombreux projets sous-jacents à cette demande supplémentaire d’électricité pourraient être reportés. Alors que plus de 65% des besoins sont exprimés pour la période 2021-2022, Eneo indique que « l’offre de production sera diversifiée et plus compétitive ; » Uniquement d’ici 2023. A l’exception de la centrale hydroélectrique de Memve’ele, dont toute l’électricité produite devrait être disponible à partir de fin 2021 (211 WM de puissance installée, mais le faible débit Ntem ne garantit pas une pleine disponibilité), d’autres projets de production annoncés.  » Il s’agit de la centrale hydroélectrique de Nachtigal (420MW), de la centrale à gaz Bekoko du projet solaire d’urgence de 30 MWc déployé dans le RIN et de deux projets solaires IPP avec de bonnes perspectives.Clôture financière début 2022 », énumère l’électricien.

De plus, les problèmes de transport inhérents à ces besoins devront être résolus. A titre d’exemple, huit postes sources (Besseke, Mudeka, le centre de Yaoundé, Kribi, Grand Zambe, Bwang Bakoko, Figuil et Nkoteng) et une nouvelle salle de transformation au poste de Logbaba sont à construire. Et à ce jour, nous n’avons aucune idée du financement de ces infrastructures.

Ludovic Amara

.

#Électricité #les #industriels #demandent #Eneo #dénergie #supplémentaire

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.