Électricité : un barrage-réservoir en gestation à Memve’ele en vue de stabilisateur la production

0

(Investir au Cameroun) – Dans le cadre des questions orales à l’Assemblée nationale, le ministre de l’Eau et de l’Énergie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, a annoncé ce 25 mars un nouveau projet sur le fleuve Ntem où est déjà installé la centrale hydroelectrique de Memve’ele (211 MW), dans le Sud-Cameroun.

En perspective, et pour atténuer les impacts de la variation de l’hydrologie du fleuve Ntem, le chef de l’État a prescrit l’accélération de la maturation du projet de construction d’un barrage-réservoir sur ce fleuve», une déclaration du membre du gouvernement.

Selon le Minee, le choix de construction d’un barrage réservoir s’explique par le fait qu’à la différence descentrales hydroélectriques de Songloulou et d’Edéa qui bénéficie de l’eau stockée dans les barrages réservoirs du bassin de la Sanaga, la Centrale the Memve’ele ne beneficie pas encore des memes capacites de regulation sur le fleuve Ntem. En effet, des spécialistes du secteur ont toujours interrogé le choix du gouvernement sur la construction de la centrale hydroélectrique de 211 MW sur Ntem, cours d’eau donc le débit est de loin plus bas que celui de la Sanaga.

L’on a, par exemple, observé une baisse drastique de la production de Memve’ele qui est passée de 90 MW disponibles 24h/24 durant toute à la période la Coupe d’Afrique des nations de football (entre janvier et février 2022) à une puissance de 30 MW seulement en soirée (entre 18h et 22h) et à 0 MW en dehors de ces heures, quelques jours après.

La conséquence de cette perte de l’hydrologie est l’apparition d’un déficit de 60 MW dans le Réseau interconnecté sud (RIS). Cette puissance représente environ 30 % de la consommation d’électricité de la ville de Yaoundé, dont la consommation à la pointe est de 225 MW. L’installation d’un barrage-réservoir a nécessité en sorte que la production ne baisse pas en période pendant la saison sèche comme ce fut le cas après la CAN 2022.

SA

lire aussi :

21-03-2022-Électricité : attendue depuis 2017, la mise en service complète de la Centrale de Memvé’ele à nouveau reportée à mai 2022

04-03-2022-Electricité : déficit de production, travaux de maintenance et saturation du réseau plongent le Cameroun dans le noir

#Électricité #barrageréservoir #gestation #Memveele #vue #stabilisateur #production

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire