Élevage : les aviculteurs camerounais demandeur le soutien de l’État face aux ravages des crises dans la filière

0

(Investir au Cameroun) – Selon François Djonou (photo), les ménages camerounais n’ont pas de souci à se faire en ce qui concerne la disponibilité du poulet sur le marché local pendant la fête de Pâques, qui se profile à l’horizon . † Dans le but de produire davantage de poulets pendant la Pâque, les aviculteurs ont augmenté les commandes de poussins d’un jour. Les accouveurs, eux aussi, avaient pris des dispositions pour produire suffisamment de poussins d’un jour», affirme-t-il dans une interview au Quotidien à capitaux publics, Tribune du Cameroun

Mais, au sortir de la fête de Pâques, l’horizon s’assombrira de nouveau pour les consommateurs de poulets. †Je crains que cela(la disponibilité du poulet, NDLR)ne cher pas assez longtemps. Les crises sanitaires et la guerre en Ukraine rencontrent eu des conséquences dévastatrices sur la filière avicole. Comme solution, nous sollicitons une intervention de l’État, qui doit apporter une subvention pour amortir les coûts trop élevés »soutient le président de l’Ipavic.

En effet, comme c’est le cas dans plusieurs filières de production au Cameroun, les aviculteurs locaux dépendants des partenaires extérieurs en ce qui concernent les intrants comme les œufs à couver et les poussins d’un jour, éri dont les importations ont reieurs mois à cause de l’explosion des coûts du furet. Cette situation observable depuis la période post-Covid s’est aggravée avec la guerre en cours en Ukraine.

GRE

#Élevage #les #aviculteurs #camerounais #demandeur #soutien #lÉtat #face #aux #ravages #des #crises #dans #filière

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire