Emprunts de longs termes : le Cameroun mobilise 57 milliards de FCFA sur le marché de la Beac

0

(Investir au Cameroun) – Le 7 mars 2022, Le Cameroun a lancé son nouveau programme d’émissions des titres de maturités longues sur le marché de la Banque des États de l’Afrique Centrale (BEAC). Ce programme, qui prévoit également des émissions prochaines de titres de 2 ans et 6 ans de maturité, vise à mobiliser une enveloppe totale comprise entre 110 et 150 milliards de FCFA au cours du premier semestre courant.

Pour cette émission inaugurale, qui portait sur des obligations du Trésor assimilables (OTA) à 5 ans de maturité, rémunérées à un taux d’intérêt annuel de 5,5 %, le Trésor public camerounais a levé une enveloppe de 57 milliards de FCFA. Selon la direction générale du Trésor du ministère des Finances, les investisseurs ont souscrit à cette opération à hauteur de 58,4 milliards de FCFA. Mais, fidèle à sa politique des taux d’intérêt maîtrisés, le gouvernement camerounais s’est contenté d’une enveloppe de 57 milliards de FCFA, alors qu’il recherchait auprès des investisseurs des financements comprenant des entreards de FC 60 millitreards.

Bien que la borne supérieure du montant recherché ne soit pas atteinte, le ministère des finances satisfait des résultats de la première version, au regard du niveau de saturation des spécialistes en valeurs du Trésor (SVT). En effet, ces banques, qui opèrent comme intermédiaires entre les demandeurs et les offreurs de capitaux sur le marché des titres publics, détiennent encore dans leurs portefeuilles environ 80 % des États des titres, qu’ils tardent à placer en raison du caractère du marché secondaire, explique la BEAC dans son dernier rapport sur le marché des valeurs du Trésor. Cette réalité, Couplée aux normes prudentielles à respecter par les SVT, leur offre de moins et moins de marges de manœuvre pour les nouveaux placements.

D’ailleurs, explique le ministère des Finances, à cause de cette saturation des SVT sur le marché monétaire, outre son programme d’émissions d’OTA, le Cameroun envisage de repartir cette année sur le marché financier sous-régional (BVMAC), pour un emprunt obligataire d’environ 200 milliards de FCFA. Toujours est-il que le pays ne devrait pas dépasser la borne de 350 milliards de FCFA autorisée par la loi de finances 2022 pour les émissions de titres publics.

GRE

lire aussi :

03-03-2022 – Marché monétaire : le Cameroun veut livrer 110 à 150 milliards de FCFA par émissions d’obligations au 1er semestre 2022

#Emprunts #longs #termes #Cameroun #mobilise #milliards #FCFA #sur #marché #Beac

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire