En quasi-arrêt d’activité, le transporteur Stecy SA a assigné l’Inspection du Travail pour licenciement abusif

0

(Investir au Cameroun) – Célestin Hermann Tsambou, directeur général de la Société de transport et d’équipement collectif de Yaoundé (Stecy), sera convoqué par l’inspecteur du travail le 23 juillet 2021 dans la capitale camerounaise. Ce cadre devra faire face à ses ex-salariés, qui ont saisi la Délégation Régionale du Travail et de la Sécurité Sociale pour le Centre le 8 juillet 2021, d’une plainte pour  » licenciement abusif ».

En effet, apprend-on dans la plainte de  » Collectif d’anciens salariés du cabinet Stecy », après deux sautes d’humeur organisées en avril et mai 2021 pour réclamer le paiement des arriérés de salaires, le remboursement des cotisations sociales à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNPS) et des contrats de travail, certains salariés se sont étonnés que les lettres de démission aient été signifiées un peu plus tard. au. Les raisons de ces licenciements sont  » vandalisme, insubordination, non-respect des règles de grève, enlèvement, destruction de matériel, menaces ».

Cette décision, contestée par les travailleurs concernés, aggrave le climat social déjà tendu au sein de cette grande entreprise de transport urbain, opérationnelle depuis février 2017, suite à une collaboration entre le consortium portugais Eximtrans Sarl/Irmaos Mota et l’actuelle mairie de la ville. de Yaoundé. A l’origine du malaise au sein de Stecy SA se trouvent les difficultés financières auxquelles l’entreprise est confrontée depuis des mois. Résultat, les bus de ce transporteur ont quasiment disparu des rues de la capitale camerounaise.

Last but not least, dans un communiqué signé le 26 mai 2021 et rendu public le 2 juin 2021, le ministre camerounais des transports, Jean Ernest Ngallé Bibehe Massena, accuse cette entreprise de promouvoir l’activité d’une société illégale de transport interurbain, grâce à ses facilités d’emprunt. « Dès que le Ministre des Transports a été informé de cette violation flagrante des clauses du contrat de partenariat entre l’Etat du Cameroun et Stecy SA (…), le Ministre des Transports a saisi le Directeur Général de Stecy pour exiger la cessation immédiate de exiger le contrat. de cette entreprise clandestine dans les locaux de l’entreprise dont il a la charge. Cependant, malgré ce rappel à l’ordre, Tourismo Express continue d’exercer ses activités dans la bonne humeur, en violation de la réglementation en vigueur.» explique le ministre des Transports, des Travaux publics et de la Gestion de l’eau. Ce dernier a immédiatement interdit cette entreprise. »sans préjudice de toute poursuite judiciaire».

GRE

A lire aussi :

02-06-2021 – Le transporteur urbain de masse Stecy SA accusé d’avoir sous-traité ses bâtiments et équipements à un opérateur souterrain

.

#quasiarrêt #dactivité #transporteur #Stecy #assigné #lInspection #Travail #pour #licenciement #abusif

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: