Home Economique Exportation : le Cameroun doit ajuster ses taxes pour favoriser les produits transformés à partir de 2023
Economique

Exportation : le Cameroun doit ajuster ses taxes pour favoriser les produits transformés à partir de 2023

(Affaires au Cameroun) – Dans la circulaire présidentielle relative à l’élaboration de la loi de finances 2023, signée le 23 août, le président de la République, Paul Biya, a ordonné «la mise en place d’une politique fiscale à l’exportation qui tient compte du niveau réel de transformation des marchandisesEn analyse, le gouvernement veut lier le niveau de taxation des produits locaux à leur taux de transformation (première, deuxième et troisième) Ainsi, plus un produit est transformé, moins il paie de taxes à l’exportation.

Cette mesure viseencourager davantage l’exportation des produits manufacturés finis « made in Cameroon » au détriment de ceux exportés à l’état brut», précise le texte. Une telle option peut entraîner une baisse des recettes douanières, mais celle-ci est compensée par la taxe prélevée sur l’activité économique générée par la transformation du produit. L’autre avantage est que cette transformation crée aussi des emplois.

Afin d’encourager la transformation locale du bois, la loi de finances 2022 du Cameroun a augmenté le droit à l’exportation applicable au bois exporté sous forme de grumes de 35% à 50%. Le pays est également exempté. Appareils, équipements, matériels et outillages importés destinés au développement de l’activité locale de « transformation avancée » du bois de tous droits de douane et taxes à l’importation. Une évaluation de l’impact de ces mesures n’est pas encore disponible.

Selon l’Institut national de la statistique (INS),les exportations restent très peu diversifiées et consistent principalement en produits primairesAu premier semestre 2021, le pétrole brut (39 %) ; les fèves de cacao brutes (13 %) ; le gaz naturel liquéfié (9 %) ; le bois scié (7 %) ; le coton brut (7 %) et le bois (4 %) étaient représentant 80% des recettes d’exportation du pays, représentant 1,080 milliards de FCFA pour 3,8 millions de tonnes de marchandises.

Sylvain Andzongo

#Exportation #Cameroun #doit #ajuster #ses #taxes #pour #favoriser #les #produits #transformés #partir

Source: Investir au pays

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Transformation locale du bois au Cameroun : une croissance audacieuse (+12,2%) au 4ème trimestre 2023

La transformation locale du bois au Cameroun booste l'exploitation forestière. Les exportations...

La révolution numérique de la presse grâce à Mtn Cameroon

Mtn Cameroon soutient la transformation digitale de la presse avec la Fédération...

Le déclin de l’Addec : un syndicat étudiant en perte de vitesse

L'Addec, principal syndicat étudiant au Cameroun, voit sa capacité de mobilisation s'effondrer....

[quads id=1]