Faute de carburant, la Socucam suspend la production de son usine de Mbandjock

0

(Investir au Cameroun) – Dans une note d’information datée du 22 avril, Emmanuel Castells, directeur général adjoint (DGA) de la Société sucrière du Cameroun (Sosucam), filiale du Français Somdiaa, annonce la suspension de la production de son usine de Mbandjock, danse la région du Centre, faute de carburant.

Depuis le début de la semaine en cours, nous vivons des restrictions dans les livraisons de carburant qui nous ont amenés aujourd’hui à un niveau critique. Depuis ici [21 avril]notre fournisseur [Tradex] de carburant ne permet plus à honorer les livraisons journalières de carburant nécessaires pour notre exploitation», affirme la DGA. Et c’est pour faire face à cette pénurie de carburant que l’usine de Mbandjock a temporairement suspendu son fonctionnement depuis le 22 avril. Cette mesure, ajoute Emmanuel Castells, est conservatoire. Elle sera levée de la reconstitution du stock et la reprise régulière des livraisons de carburant.

Selon les informations fournies par la Sosucam, son site en arrêt consomme 25 000 litres de carburant par jour. Avec cette suspension temporaire de la sucrerie de Mbandjock, la société cesse de produire les 300 tonnes de sucre par jour. Actuellement, seule l’usine de Nkoteng dans la même région, qui consomme 35 000 litres de carburant par jour, reste en activité. Elle produit environ 500 tonnes de sucres par jour. Il est donc possible que cette situation impacte l’approvisionnement du marché en sucre que la filiale de Somdiaa contrôle à 70 %.

À la faveur des cargaisons qui vinnent d’être livrés, le pays dispose d’un stock confortable à même de satisfaire la demande nationale», a pourtant indiqué le ministre de l’Eau et de l’Energie dans un communiqué signé le 20 avril. Gaston Eloundou Essomba affirmait en plus que des dispositions avaient été primées »en vue d’accélérer le transfert desdits produits, sans délais, vers les différents dépôts de l’intérieur qui ont vocation à approvisionner les stations-service du pays† Visiblement ce processus prend du temps, car jusqu’à ce 24 avril, le gasoil continu de se faire rare dans certaines villes du pays.

Sylvain Andzongo

lire aussi :

23-04-2022-Carburants : le Cameroun et alerte contre les exportations frauduleuses, déboursés pour l’État et cause de pénurie

21-04-2022-Gasoil : face à une pénurie naissante, le Cameroun annonce le renouvellement de ses stocks

31-03-2022-Carburants : le maintien des prix à la pompe pourrait coûter 672 milliards de FCFA à l’État du Cameroun et 2022

#Faute #carburant #Socucam #suspend #production #son #usine #Mbandjock

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire