Fonction publique : le Cameroun vise plus de recrutement avec moins de 1 000 postes vacants en 2022

0

(Investir au Cameroun) – Le ministre camerounais de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Joseph Lé, a signé le 26 juillet 2022 un communiqué annonçant l’ouverture des concours donnant accès direct à la fonction publique, pour le compte de l’exercice 2022. moins plus de 1 000 postes vacants dans les métiers de la justice, de l’administration, des affaires sociales, de la gestion financière, de l’enseignement primaire, de l’agriculture, du génie civil, des mines, de l’élevage et de l’élevage, puis de la santé publique.

A travers ces concours, le Cameroun s’apprête à recruter le plus petit nombre de fonctionnaires depuis 2018. Une compilation des chiffres officiels montre que 1 536 postes ont été ouverts en 2021, contre 3 700 en 2020 et 5 411 et 5 179 postes respectivement. en 2019 et 2018.

Selon les prévisions du gouvernement, cette rationalisation des recrutements devrait encore s’intensifier dans les années à venir, avec l’arrêt prévu de l’intégration systématique dans la fonction publique des diplômés des Écoles normales supérieures (ENS), qui constituent généralement l’essentiel des effectifs qui chacun est recruté. année.

Grâce à cette stratégie, l’Etat camerounais veut pouvoir maîtriser la masse salariale des fonctionnaires qui, selon les responsables, déséquilibre de plus en plus le budget de l’Etat. Par exemple, entre l’année 2011 et fin juin 2021, cette masse salariale est passée de 681,4 milliards de FCFA à plus de 1 000 milliards de FCFA, selon les chiffres du ministère des Finances.

En effet, depuis plus de 10 ans cette masse salariale est largement supérieure au ratio de soutenabilité (rapport entre le montant des recettes fiscales et douanières perçues sur une année et les dépenses des agents de l’Etat, ndlr) qui conduit à un maximum de 35% a été fixé selon les critères de surveillance multilatérale émis par la CEMAC (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA, Guinée Equatoriale).

Selon le document de programmation économique et budgétaire à moyen terme (2023-2025), base du débat sur l’orientation budgétaire (DOB 2022), le Cameroun vise à réduire cet indicateur à 33,8% d’ici 2025. Une ambition qui se poursuivra, entre autres choses, à travers la rationalisation du recrutement des agents de l’Etat.

GRE

A lire aussi :

15-07-2022 – Fonction publique : le Cameroun espère maîtriser sa masse salariale d’ici 2025, après 10 ans de recrutements massifs

12-03-2021 – Salaire des fonctionnaires : en 2021 le Cameroun rate encore une fois le ratio de soutenabilité de la CEMAC

#Fonction #publique #Cameroun #vise #recrutement #avec #moins #postes #vacants

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire