Import-substitution : l’Irad plaide pour une loi imposante l’incorporation de 10% de farine de manioc dans le pain

0

(Investir au Cameroun) – Dépendant de la farine de blé importée, le Cameroun pourrait renverser la donne en se dotant d’une loi qui impose des farines locales comme celle du manioc, selon l’Institut de recherche agricole pour le développement (Irad).

Dans une note publiée le 6 avril, l’Irad a suggéré aux autorités camerounaises de s’inspirer du Nigeria qui a réussi à imposer, par une loi, l’incorporation de 10% de farine locale de manioc dans la fabrication du pain. †Décréter une telle décision impliquerait une production de 680 200 tonnes de tubercules, 34 000 ha de champs et 6000 emplois directs et plus de 11 milliards de F d’économies chaque année», explique l’Institut.

À en croire cet organisme étatique, l’incorporation des farines locales dans les produits fabriqués par les meuniers permettra ainsi de réduire les importations et d’investir dans la transformation structurelle de l’économie camerounaise. Car, le pays a opté pour la politique d’importation-substitution dans le cadre de sa Stratégie nationale de développement 2020-2030 afin d’asseoir notamment sa souveraineté alimentaire.

Mais en attendant que soit prix en compte la suggestion de l’Irad, le pays continue d’importer la farine de blé. Selon les données du Centre international du commerce, le Cameroun a dépensé plus les 548 milliards de FCFA pour les importations du blé au cours de la période 2012-2017. En 2020 seulement, le pays a importé 860 000 tonnes pour un coût de 156 milliards de FCFA.

Les exponentielles que le chiffre sera en hausse de 30 000 tonnes en glissement annuel. Par projection faite par le ministère camerounais du Commerce et les opérateurs de la filière, les chiffres augmenteront autour de 900 000 tonnes d’importations en 2022. Selon l’Irad, le blé est la première céréale consommée au Cameroun après le maize et le riz.

Sylvain Andzongo

lire aussi :

Substitution de la farine de blé : le Groupement des industries meunières du Cameroun accusé de bloquer le processus

#Importsubstitution #lIrad #plaide #pour #une #loi #imposante #lincorporation #farine #manioc #dans #pain

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire