Home Economique Industrie : La société camerounaise de conditionnement du milliardaire Alhadji Abbo en liquidation forcée
Economique

Industrie : La société camerounaise de conditionnement du milliardaire Alhadji Abbo en liquidation forcée

(Investir au Cameroun) – La Cameroon Packing Company (CPC), propriété du milliardaire Alhadji Mohamadou Abbo Ousmanou, dont le siège est à Douala, est en liquidation judiciaire. Selon une annonce légale publiée le 7 juin, la Cour suprême du Wouri, qui statue en matière commerciale, a rendu un arrêt depuis décembre 2021, plaçant les actifs de cette société en liquidation judiciaire. A titre d’exemple, un expert assermenté près la Cour d’Appel du Littoral a été nommé liquidateur.

Mais avant d’occuper ce poste, Jeannot Lobe Kouoh est décédé. Le 5 mai, un nouvel expert judiciaire a été désigné par la justice, en la personne de Désiré Elouna Atangana. Dès la décision d’ouverture de la liquidation des biens, la loi prévoit que tous les créanciers de cette société, spécialisée dans les sacs, peuvent soumettre leurs créances au syndic de faillite dans un délai de 60 jours. Ceux qui résident hors du pays bénéficient d’un délai de 90 jours sous peine d’exclusion.

En raison de la phase de liquidation judiciaire de la CPC, la société est en cessation de paiement et le recouvrement est manifestement impossible. Cette procédure met fin à l’activité de la société dont Alhadji Abbo est président du conseil d’administration. Sa propriété sera alors vendue pour permettre le paiement des différents créanciers. Le CPC aurait une dette d’environ 2 milliards de FCFA.

Cette compagnie d’Alahdji Abbo est comme beaucoup d’autres dans l’empire. La Cameroon Center Mills Company, la Cameroon Cereal Processing Company, les Nouvelles Sucrières du Cameroun (Nosuca), la Cameroon Salt Company… sont autant de sociétés du groupe qui ne brillent plus de leur gloire passée. Des sources affirment que l’empire de l’un des plus grands éleveurs du Cameroun est miné par un manque d’investissements et une bataille de succession déjà en cours.

La Maïserie du Cameroun (Maïscam) semble être la seule entreprise à résister au coup de vent qui s’abat sur le groupe Abbo. Cette unité agro-industrielle continue de fournir aux Brasseries du Cameroun (filiale du groupe Castel) environ 10 000 tonnes de gruau de maïs, matière première utilisée dans la fabrication de la bière.

Sylvain Andzongo

#Industrie #société #camerounaise #conditionnement #milliardaire #Alhadji #Abbo #liquidation #forcée

Source: Investir au pays

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Categories

A LIRE AUSSI ...

Assassinat de Martinez Zogo : clôture de l’enquête judiciaire

Fin de l’information judiciaire sur l’assassinat de Martinez Zogo La justice camerounaise...

Manfred Penda chargé de la liquidation de YUP Cameroun dans le cadre de Mobile Money

YUP Cameroun en faillite : Manfred Penda désigné pour conduire la liquidation...

Côte d’Ivoire : levée du contrôle judiciaire pour 2 figures de l’opposition

Les contrôles judiciaires de Maurice Kakou Guikahué et de Pascal Affi N’Guessan...

[quads id=1]