La conception du Sigipes II confiée au Tunisien Simac pour 4,2 milliards FCFA, après une perte de 7,6 milliards

0
10

(Investir au Cameroun) – Le système informatique de gestion du personnel de l’Etat 2e génération (Sigipes II) du Cameroun est finalement conçue par la société tunisienne Simac (Société pour l’informatique de gestion et de communication). Par exemple, le comité interne des marchés publics du ministère de la Fonction publique a décidé, dont le résultat des travaux après recherche et analyse des offres des entreprises pré-qualifiées a été présenté dans la capitale camerounaise le 17 mai 2021.

La société tunisienne précitée a 24 mois pour concevoir la nouvelle version de Sigipes 2, pour un montant total de 4,2 milliards de FCFA nous apprenons de bonnes sources. Mais l’attribution de ce nouveau contrat ne doit pas occulter le scandale entourant ce projet gouvernemental dont l’issue était initialement attendue en 2016. Michel Ange Angouing, alors ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, avait fait la dure promesse en 2014. Avant d’avouer l’incapacité du consortium Cameroun Audit Conseil-CBL Consulting, le soumissionnaire retenu, à remplir ses obligations contractuelles lors du conseil des ministres de 30 mars 2017 à remplir.

Sur la base de cet échec, Philemon Yang, alors Premier ministre, fera réaliser le 30 mars 2017 un audit sur ce nouveau système automatisé qui consommait initialement 7,6 milliards de CFF alloués par l’Union européenne (UE). . « En ce qui concerne Sigipes II, des travaux ont été effectués et des conclusions transmises à qui cela peut concerner, et nous attendons de nouvelles orientations de la hiérarchie à cet effet.», Avait indiqué l’actuel ministre de la Fonction publique, Joseph Lé, lors d’un comité interministériel de revue des programmes (Ciep) le 17 août 2018 à Yaoundé.

Une perte de près de 8 milliards FCFA

Ce membre du gouvernement reviendra en inculpation le 28 juillet 2020 lors de la première session du comité chargé d’assister le prestataire, de suivre et de contrôler la mise en œuvre de Sigipes 2. « Il est apparu clairement que les fondations sur lesquelles reposait la première phase de ce projet d’envergure étaient particulièrement fragiles. Le choix du fournisseur de services s’est avéré imprudent, car le consortium retenu s’est effondré avant le début de la phase opérationnelle et l’expertise dans le domaine requis de la partie restante était discutable. Son échec n’aurait donc pas dû surprendre« , A révélé le ministre Joseph Lé, avant d’ajouter: »le mauvais démarrage de Sigipes 2 était aussi dû aux carences du cahier des charges (…) qui ont cruellement souffert du manque d’expertise et de vision des éditeurs».

Depuis cet échec, qui a pourtant coûté à l’Etat près de 8 milliards de FCFA, le gouvernement à travers la Direction de la Fonction Publique a commencé à sélectionner un nouveau prestataire. Sans rien filtrer sur l’issue du contrat sans valeur avec le consortium Cameroon Audit Conseil-CBL Consulting.

Pour rappel, selon le gouvernement, Sigipes II permettra de mettre fin aux différentes fraudes commises sur le fichier du bilan de l’Etat, faisant perdre au Trésor plusieurs milliards de FCFA par an. Concrètement, le nouveau système consiste en une fusion du bilan de l’Etat, géré par le ministère des Finances, et de la base de données des fonctionnaires, gérée par le ministère de la Fonction publique. Son utilisation, apprend-on, augmentera la transparence de la rémunération des agents de l’État.

Le système actuel n’a pas seulement révélé des dysfonctionnements qui laissent un contrôle insuffisant sur le phénomène de la répartition des fonctionnaires, leur mobilité entre les différents ministères, l’abandon de postes et autres décès de personnel de l’Etat. « pose le problème d’une base de données qui permet une analyse correcte des informations historiques sur le personnel et les salaires, rendant difficile les études rétrospectives pour mieux formuler la politique salariale», Souligne le document préparé par le ministère des Finances, en prélude au débat sur l’orientation budgétaire 2021 (DOB).

Brice R. Mbodiam

Lisez aussi:

27/08/2018 – La fonction publique a achevé l’audit de la 2ème génération du système d’information pour la gestion du personnel de l’Etat

17/08/2017 – Cameroun: vers un déploiement « au plus vite » de Sigipes II qui permettra d’assainir le bilan de l’Etat

.

#conception #Sigipes #confiée #Tunisien #Simac #pour #milliards #FCFA #après #une #perte #milliards

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: