La Mission développement de la pêche artisanale du Cameroun veut passer à la semi-industrialisation

0

(Investir au Cameroun) – La Mission de développement de la pêche artisanale et maritime du Cameroun (Midepecam), établissement public à caractère industriel et commercial, veut moderniser ses services. Dans ce sens, la Midepecam projette de passer à la pêche semi-industrielle ceci à travers la mise en place d’une unité de collecte et de distribution de produits halieutiques avec des bateaux appropriés pour cette nouvelle forme de pêche.

Selon la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR), qui révèle cette information, cette migration d’activités vers la semi-industrialisation permettra d’améliorer les performances de l’établissement dont les capitaux ont connu une dégradation de 13% et 2020 due aux pertes cumulées des trois derniers exercices. Et outre, les résultats d’exploitation et les résultats de l’établissement de la sub une importante dégradation de l’ordre respectivement de 93,9% et 89,7%.

La mue reflétée de la Midepecam vers la semi-industrialisation intervient dans un contexte où la Commission européenne a traduit un avertissement au Cameroun et 2021 parce qu’il pratique la pêche artisanale. Cette Commission a meme menacé les produits halieutiques camerounais d’embargo. En juillet dernier, Yaoundé a dit son opposition face à cette façon de voir les choses au Comité des négociations commerciales de l’Organisation globale du Commerce. Car le Cameroun estime que les pays en développement sont défavorisés contrairement aux pays développés qui bénéficient de certaines subventions dans le domaine de la pêche.

Sylvain Andzongo

.

#Mission #développement #pêche #artisanale #Cameroun #veut #passer #semiindustrialisation

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire