L’agro-industriel Pamol attend 2,7 milliards de FCFA de l’Etat pour finaliser l’achat d’une nouvelle huilerie

0

(Investir au Cameroun) – La société étatique Pamol Plantations Plc, qui exploite des palmiers à huile dans le sud-ouest du Cameroun, attend depuis 2021 une nouvelle huilerie pour relancer ses opérations, fortement perturbées par la crise sécuritaire, dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest du Cameroun. le pays pays.

Selon la Commission technique de réhabilitation des entreprises du secteur public et parapublic (CTR), cette société camerounaise est toujours en cours de due diligence pour l’acquisition de cette unité pour un montant de 8 milliards de FCFA. Au 30 décembre 2020, la somme de 5,25 milliards de FCFA a été virée par l’Etat sur les comptes de Pamol. L’entreprise attend donc toujours un montant de 2,75 milliards de FCFA pour boucler le financement de cette nouvelle huilerie. En raison de ces retards dans la mobilisation des ressources par l’État, la centrale n’a pas été achevée en 2021 comme initialement prévu en raison des retards.

Or, la mise en service de cette installation, selon la CTR, devrait contribuer substantiellement à l’amélioration de la situation économique et financière de l’entreprise. En effet, une augmentation de la production annuelle d’huile de palme de 15 000 à 28 000 tonnes d’ici 2022 est prévue, soit une augmentation de la production annuelle de 13 000 tonnes d’huile de palme.

Mais la question de l’exploitation future de cette nouvelle huilerie se pose. Car la crise sécuritaire dans le Sud-Ouest perdure. Au cours de la période 2013-2017, l’entreprise a régénéré et agrandi ses plantations et réhabilité ses usines. Cependant, indique la CTR, avec la crise sécuritaire qui sévit, ces investissements ont été stoppés et les indicateurs de performance prévus dans ledit contrat-plan n’ont pas été atteints.

Financièrement, la CTR affirme que Pamol n’a pas rempli ses obligations financières depuis plusieurs années. Cela conduit à une augmentation de la dette totale. A titre d’exemple, la dette fiscale a augmenté de 88,80%, la dette sociale de 24,3%, la dette fournisseur et la dette financière ont respectivement augmenté de 34,01% et 59 288,8% en 2020.

S’agissant spécifiquement de la dette sociale, le rapport d’activité semestriel de Pamol pour l’exercice 2021 fait apparaître une dette salariale de plus de 4,9 FCFA pour la période de février 2019 à décembre 2020, et une dette sociale de près de 3,8 FCFA pour la période janvier 2004- Décembre 2020.

SA

A lire aussi :

19-01-2022-Pamol : L’Etat envisage de verser 3,7 milliards de FCFA pour les salaires et les dettes sociales impayés

18-01-2022 – Crise anglophone : près de 1 700 postes supprimés chez l’agro-industriel Pamol en 2 ans

.

#Lagroindustriel #Pamol #attend #milliards #FCFA #lEtat #pour #finaliser #lachat #dune #nouvelle #huilerie

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire