Le Cameroun a une dette de 12,374 milliards de FCFA à fin septembre 2022, soit une augmentation de 11%

0

(Investir au Cameroun) – Selon les informations de la Caisse autonome d’amortissement (CAA), organisme gouvernemental chargé de la gestion de la dette publique, le Cameroun avait une dette de 12,373 milliards de FCFA à fin septembre 2022. Il s’agit d’une augmentation annuelle de 11 %. Et cela représente 45,8% du PIB.

La croissance de cet encours, explique l’organisme, est principalement liée aux décaissements au titre du Programme économique et financier 2021-2024 avec le Fonds monétaire international (FMI). Car le Cameroun a versé 114,6 milliards de FCFA au FMI en 2022 à travers le Mécanisme Elargie de Crédit (Medc) et la Facilité Elargie de Crédit (FEC). Il y a également eu un versement de 45,9 milliards de FCFA de la France. En outre, le pays a eu recours à des émissions d’obligations d’État à moyen et long terme (équivalents d’État). Sans oublier les décaissements effectués dans le cadre de la mise en œuvre des différents projets et programmes et les radiations de la FCFA.

Dans le détail, on apprend que la dette du secteur public comprend 92,3% de la dette directe de l’Etat, estimée à 11,426 milliards de FCFA (soit 42,3% du PIB), dont 8,204 milliards de FCFA de dette extérieure et 3,222 milliards de FCFA de dette intérieure. A cela s’ajoute une dette publique de 7,6% d’une valeur de 937 milliards de FCFA, soit 3,5% du PIB. Et il y a la dette des collectivités territoriales décentralisées qui est de 10 milliards de FCFA, soit 0,04% du PIB.

Pour la CAA, la dette du pays reste viable, même s’il existe un risque élevé d’endettement extérieur, en raison de la faiblesse des exportations et des recettes fiscales. « Cette situation est très préoccupante et nécessite la mise en œuvre de politiques prudentes d’endettement et de politiques économiques visant à restaurer un environnement économique sain. La dette intérieure ne créerait pas de vulnérabilité particulière, en raison du mécanisme du compte séquestredit l’organisation.

La CAA note que le niveau d’endettement du Cameroun reste en deçà du critère de convergence de la CEMAC (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, Tchad) qui impose que la dette publique ne dépasse pas 70% du PIB.

SA

#Cameroun #une #dette #milliards #FCFA #fin #septembre #soit #une #augmentation

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire