Le Cameroun annonce un projet de plan d’affaires pour le fonds de garantie des crédits aux PME après 10 ans d’attente

0

(Investir au Cameroun) – Le Fonds camerounais de garantie des crédits aux PME (Fogapme), qui attend depuis 10 ans, vient d’avancer légèrement dans sa mise en place, annonçant un projet de plan d’affaires déjà préparé au niveau du ministère des Finances.

En effet, selon les informations du Comité national économique et financier, présidé par le ministre des Finances, ce plan d’affaires a été présenté lors d’une séance le 18 juillet à Yaoundé. Sans en dévoiler les détails (capital du fonds, zone financière, modèle économique, géographie du capital…), nous sommes informés que ce comité a pris connaissance dudit business plan. La suite de la procédure prévoit que ce plan d’affaires suive le circuit administratif jusqu’aux services du Premier ministre, puis de la Présidence de la République et du Parlement pour diverses validations. La dernière étape consiste à obtenir les approbations de la Commission bancaire de l’Afrique centrale et de la Banque centrale. Cela suggère que le chemin vers la mise en place du Fonds de garantie est encore long.

Ce projet est en chantier depuis 2012. Le ministre des Finances de l’époque, Alamine Ousmane Mey, a lancé un appel à manifestation d’intérêt le 11 décembre 2012 pour le recrutement d’un consultant pour la réalisation d’une étude pour la mise en place de ce Fonds de Garantie. « Le gouvernement s’est engagé à créer le Fogapme qui sera chargé d’accorder des prêts aux PME par le secteur bancaire et qui disposera nécessairement d’un fonds conseil pour accompagner les initiateurs dans la préparation des dossiers bancables auprès des banques commerciales‘ explique l’ancien ministre des Finances. Cet établissement était destiné à pallier le faible accès des PME au financement bancaire, notamment en raison du manque de garanties et de leur inexpérience dans le montage de projets finançables.

10 ans plus tard, ce projet ressurgit lors du discours du président de la République, Paul Biya, le 10 février 2022, la veille de la célébration de la fête dédiée aux jeunes du pays. Il a annoncé la création imminente d’un Fonds de garantie pour les PME.[…] Je sais qu’à cet égard (chômage, ndlr) le principal handicap a toujours été l’accès des petites et moyennes entreprises aux financements les plus courants. C’est pourquoi le gouvernement envisage de mobiliser à court terme des financements nationaux, bilatéraux et multilatéraux spécifiques pour soutenir la mise en place d’un Fonds de garantie des jeunes entrepreneurs. Ce fonds doit permettre aux porteurs de projets et aux jeunes entreprises d’obtenir les garanties nécessaires pour attirer les capitaux disponibles sur les marchés financiers ou d’obtenir des financements auprès des banques classiques.« , a déclaré le chef de l’État. Suite à ce discours, le ministère des Finances a annoncé cinq mois plus tard qu’il existe désormais un plan d’affaires pour la mise en place de ce fonds.

Néanmoins, selon l’Institut national de la statistique (INS), les PME représentent 90% du tissu économique local, génèrent près de 35% du PIB du Cameroun et fournissent 70% des emplois. Cependant, cette catégorie d’entreprises reste le parent pauvre du marché local des capitaux. Par exemple, dans la zone CEMAC (Cameroun, République centrafricaine, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad), les PME n’ont reçu qu’environ 15 % des crédits bancaires au premier semestre 2019, contre 64,2 % pour les grandes entreprises, selon données de la banque centrale.

Sylvain Andzongo

#Cameroun #annonce #projet #plan #daffaires #pour #fonds #garantie #des #crédits #aux #PME #après #ans #dattente

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire