Le Cameroun impose une exemption de sanctions aux contribuables victimes d’un dysfonctionnement de l’informatique fiscale

0
113
--- ---

(Cas au Cameroun) – Dans une note publiée le 26 février 2021, le directeur général de la fiscalité (DGI), Modeste Mopa Fatoing (photo), demande à ses employés de ne pas infliger d’amendes aux contribuables victimes du «  traitement des erreurs de déclaration  » ou paiement imputable au système informatique de l’administration fiscale ».

Dans le cadre de la modernisation de notre administration, la loi de finances pour l’exercice 2021 a introduit le paiement électronique comme mode de paiement obligatoire des taxes et redevances pour les grandes entreprises. (…) Compte tenu du délai d’adaptation nécessaire à l’adoption de ces nouveaux instruments de la part des contribuables concernés, je vous demande de ne pas appliquer les pénalités, arriérés d’intérêts et autres pénalités en cas de non-déclaration ou paiement, lorsque le retard est dû à un dysfonctionnement du système informatique de l’administration», A écrit la DGI en ce sens.

Néanmoins, selon ce gestionnaire, lorsque des amendes et des amendes ont été immédiatement imposées en retard en raison de l’autorisation de procédure, alors que ce retard est dû au système informatique, il est prié de suspendre toutes les mesures de recouvrement et d’engager la procédure d’allégement fiscal automatique prévue par la loi générale sur les impôts pour les supprimer.

Dans l’ensemble, je vous exhorte à renforcer le système de soutien aux contribuables au sein de vos structures respectives pour une mise en œuvre harmonieuse de ces réformes importantes visant à moderniser notre système fiscal.», Conclut la DGI.

Cette mesure d’assouplissement intervient dans un contexte où le Cameroun a entamé la dématérialisation des obligations de déclaration et de paiement des impôts, jusqu’aux petits contribuables, à partir de 1est Janvier 2021. Pour limiter la falsification, la corruption et le détournement potentiel de revenus, les seules méthodes de respect des obligations fiscales autorisées dans les centres fiscaux sont désormais le dépôt en ligne et le paiement bancaire.

SA



Source link

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]