Le Cameroun suspend son permis minier dans la région de l’Est après un incident meurtrier

0
12

(Investir au Cameroun) – Le 4 juin 2021, le ministre camerounais des Mines Gabriel Dodo Ndocké a rendu une décision suspendant un permis d’exploitation artisanale délivré pour un site minier de la ville de Kambélé, dans la région de l’Est du Pays. . Selon l’arrêté ministériel, cette suspension fait suite à «non-respect des normes d’exploitation artisanale, des règles environnementales et de sécurité, entraînant un accident grave avec pertes de vie, faits constatés sur le site d’exploitation le 30 mai 2021».

Selon des sources locales, la non-restauration des fouilles effectuées sur ce site par l’exploitant a provoqué un glissement de terrain qui a causé la mort de certains mineurs. Ce phénomène n’est pas nouveau dans les zones minières de la région de l’Est. Selon l’ONG Forêt et Développement Rural (Foder), 14 creuseurs artisanaux sont morts dans les champs miniers de la région orientale du Cameroun entre janvier et avril 2021 dans les mêmes conditions. L’addition est encore plus salée quand on remonte dans le temps. Selon la même source, 157 décès ont été enregistrés sur les sites miniers du pays entre 2013 et avril 2021, dus à l’incivisme des prospecteurs artisanaux.

En effet, la réglementation en vigueur au Cameroun oblige les mineurs à fermer les trous et autres tranchées creusés lors de la recherche d’or, une fois l’exploitation sur le site terminée. Cependant, de nombreuses sociétés minières ignorent généralement cette obligation. Cela provoque régulièrement des glissements de terrain qui détruisent l’environnement, sans causer purement et simplement des décès humains; ainsi que des noyades, comme à la saison des pluies des mineurs artisanaux, même des enfants, se noient dans ces trous une fois qu’ils sont remplis d’eau.

Dépassé par cet incivisme d’entreprises opérant dans les bassins miniers du pays, le ministre des Mines, Gabriel Dodo Ndocké, a publié en 2020 une liste d’entreprises auxquelles il a donné 60 jours, du 1est avril 2020, pour restaurer les sites déjà en usage, sous peine de révocation de leur licence. Mais avec l’accident de Kambélé le 30 mai 2021, on voit que le phénomène est loin de disparaître.

GRE

.

#Cameroun #suspend #son #permis #minier #dans #région #après #incident #meurtrier

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: