Le FMI presse l’État de se désengager de UBC et NFC Bank, quelques mois après avoir pris le contrôle de ces banques

0

(Investir au Cameroun) – Dans un récent rapport sur l’économie camerounaise, le Fonds monétaire international (FMI) évoque la situation de deux banques privées que l’État du Cameroun vient de sauver de la liquidation en y injectant des fonds publics. Il s’agit de : Union Bank of Cameroon (UBC) et National Financial Credit (NFC Bank).

À court terme, les services du FMI recommandent de signer des contrats de performance avec chacune des deux banques, comprenant un cadre de gouvernance aligné sur les meilleures pratiques et une stratégie pour l’État de vendre ses actions», lit-on dans le rapport.

L’institution de Betton Wood reconnaît que la restructuration des deux banques en faillite a été annulée dans le cadre des plans de résolution requis par la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac), notamment en ce qui concerne la sortie des actionnaires historiques et le transfert en cours des actifs douteux à la Société de recouvrement des créances (SRC).

En effet, fin novembre 2021, l’État a désormais pris le contrôle de UBC en acquérant 54 % du capital de la banque jusque-là détenu par Ecobank Transnational Incorporated (ETI). Pour NFC Bank, il n’y a pas encore eu une communication officielle. Mais selon le bihebdomadaire EcoMatin, l’État aurait également pris le contrôle de cet établissement de crédit en se subrogeant aux actionnaires Awanga et apparentés (58,2612%) et Mutuelle de retraite complémentaire des agents Eneo (24,4802%).

Cette recommandation du FMI intervient donc alors que l’État est à peine entré dans le capital de ces deux banques. À l’analyse, la démarche du FMI peut viser à éviter une longue restructuration de ces deux banques comme dans cela a été le cas avec la Commercial Bank of Cameroun (CBC). En effet, l’administration provisoire de cet établissement bancaire a duré sept années, période tumultueuse finalement bouclée par une intervention de l’État qui, dès 2014, avait pris le contrôle de 98% du capital de cet établissement sous crédit alole du milliardaire Victor Fotso. l’heure actuelle, le processus de désengagement de l’État est toujours en cours.

Sylvain Andzongo

lire aussi :

09-03-2022 – L’État du Cameroun recrute un conseil pour finaliser la cession de 81% du capital de la banque publique CBC

24-11-2021- L’Etat prend officiellement le contrôle de 54% des actifs d’Union Bank of Cameroon

#FMI #presse #lÉtat #désengager #UBC #NFC #Bank #quelques #mois #après #avoir #pris #contrôle #ces #banques

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire