Marché monétaire : en janvier 2022, le Cameroun s’est endetté trois fois moins cher que les autres pays de la Cemac

0

(Investir au Cameroun) – Au mois de janvier 2022, le Trésor camerounais n’a émis sur le marché des titres publics de la Beac que des bons du Trésor assimilables (BTA), qui sont des titres de court termes permettant au gouvernement des fonds pour répondre aux besoins ponctuels de trésorerie. Selon les données de la banque Centrale, le taux d’intérêt moyen global servi aux investisseurs pour cette catégorie de titres sur ce marché a été de 6,49 %.

Mais, le Cameroun, lui, a levé ses fonds via les BTA à seulement 2,94 % d’intérêts en janvier 2022. Le pays affiche ainsi un taux d’intérêt simultanément trois fois moins cher que celui servi aux investisseurs payurs par les autres de la La Cemac (Cameroun, Congo, Gabon Tchad, RCA et Guinée équatoriale) agit sur ce marché. Ce qui montre que les investisseurs sur ce marché font plus confiance au Cameroun qu’aux autres pays de la zone.

Il s’agit d’abord de la Guinée équatoriale, qui affiche le taux d’intérêt moyen le plus élevé au cours de la période sous revue (8,63%). Viennent ensuite le Tchad, le Gabon et la République du Congo, ne laissons pas les taux d’intérêt moyens proposés aux investisseurs pour les émissions de BTA ont respecte culminé à 6.86%, 6.67% et 6.52%.

Sur les Obligations du Trésor assimilables (OTA), qui sont des titres de longs termes (2 à 10 ans de maturité) permettant de financer des projets d’infrastructures, les taux d’intérêts servis par les deux derniers États résistés avoisinent les 10 % , ce qui témoigne de la prudence des investisseurs vis-à-vis du ces pays.

GRE

#Marché #monétaire #janvier #Cameroun #sest #endetté #trois #fois #moins #cher #les #autres #pays #Cemac

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire