Home Economique Marchés publics : Talba Malla appelle les employeurs à résister aux contrôles
Economique

Marchés publics : Talba Malla appelle les employeurs à résister aux contrôles

(Investir au Cameroun) – Au Cameroun, certains maîtres d’ouvrage et maîtres d’ouvrage délégués sont réticents à accepter des contrôles sur la passation des marchés effectués par des agents du ministère chargé des marchés publics. C’est du moins ce qui ressort d’une circulaire signée le 17 août 2021 par le ministre des Marchés publics, Ibrahim Talba Malla.

« Il m’est apparu que certains maîtres d’ouvrage et maîtres d’ouvrage délégués, sur la seule base des dispositions de l’article 47 du code des marchés publics, tenteraient de limiter le contrôle des marchés publics transférés au ministère des marchés publics à leur exécution. (…) Ces derniers ont opposé les agents du ministère des Marchés publics à un refus catégorique de tout contrôle sur la passation des marchés de leurs structures. », raconte Ibrahim Talba Malla.

Face à ce genre de bravade, le ministre des marchés publics rappelle aux clients qui s’opposent au contrôle des procédures de passation de marchés qu’outre le code des marchés publics qui autorise effectivement ces contrôles, l’arrêté du 12 juin 2018 précise que « Les marchés publics des entreprises font l’objet d’un suivi et d’un contrôle périodiques par le ministère chargé des marchés publics, en vue d’évaluer la qualité des marchés et la performance des services ».

Face à ces dispositions réglementaires, ignorées par certains maîtres d’ouvrage et maîtres d’ouvrage délégués, le ministre Talba Malla fait valoir que cette opposition à ces contrôles peut être sanctionnée. Dans le même ordre d’idées, il rappelle qu’outre la mise à disposition de ses services des rapports des commissions des marchés, tous les acteurs impliqués dans les marchés publics, « Obligé de notifier à son attention et dans les plus brefs délais tout manquement qui pourrait enfreindre les principes cardinaux des marchés publics, afin qu’il puisse enquêter sur les enquêtes et prendre les sanctions appropriées en temps opportun si nécessaire. »

A l’observation, ce départ du Ministre des Marchés Publics devrait renforcer le dispositif de contrôle des marchés publics, notamment en phase d’attribution. En effet, ces derniers mois, plusieurs plaintes ont été déposées contre les commissions des marchés publics, souvent soupçonnées de collusion avec certains prestataires de services.

GRE

.

#Marchés #publics #Talba #Malla #appelle #les #employeurs #résister #aux #contrôles

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

[quads id=1]