Maritime, fluvial… : le Cameroun lance une croisade contre les opérateurs illégaux du secteur

0

(Investir au Cameroun) – Dans un communiqué qu’il vient de rendre public, le ministre camerounais des Transports, Jean Ernest Ngallé Bibéhé Massena (photo), annonce l’organisation sur l’ensemble du territoire national, courant à partir de janvier, d’unecampagne de sensibilisation et de lutte contre le désordre dans la navigation, les rivières et les lacs».

«Durant cette période, un accent particulier sera mis sur la maîtrise du certificat d’aptitude à la conduite de remorqueurs, de canots motorisés et d’embarcations de plaisance motorisées; vérification des certificats d’immatriculation et de navigabilité des engins flottants ; vérification des lettres de voiture et/ou manifestes ; contrôle des gilets de sauvetageSouligne le communiqué du ministre des Transports, annonçant des sanctions contre les contrevenants à la réglementation en vigueur.

A l’analyse, cette campagne pourrait décourager les opérateurs illégaux de sillonner les eaux camerounaises, où ils se livrent généralement à des activités répréhensibles telles que la pêche illégale ou la contrebande de divers produits.

De ce point de vue, on rappelle qu’en 2021 la Commission européenne a discuté « un carton jaune» à l’État du Cameroun, en raison de l’identification de lacunes dans le respect des normes établies par le droit international de la mer, augmentant les activités de pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN), a annoncé la commission dans un communiqué.

GRE

.

#Maritime #fluvial #Cameroun #lance #une #croisade #contre #les #opérateurs #illégaux #secteur

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire