Njombé : danger pour les activités du Centre africain de recherche sur la banane et la banane plantain

0

(Investir au Cameroun) – Le 7 juillet 2021, la ministre camerounaise de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Madeleine Tchuinté, a présidé une réunion visant à sauver le Centre africain de recherche sur la banane et la banane plantain (Carbap), dont les installations sont dans la localité de Njombé , dans la région du Littoral. En effet, du fait des tensions de trésorerie, ce centre de recherche accumule depuis plusieurs mois des arriérés de salaires et des impayés avec ses fournisseurs.

Nous apprenons que la cause de ces difficultés financières réside dans le non-respect des engagements des États membres, qui ne paient pas leurs contributions. De bonnes sources, seul le Cameroun finance le fonctionnement de cette structure depuis des années. Par exemple, pour la seule année 2020, le pays y a injecté 800 millions de FCFA. Cependant, cela n’a pas permis au Carbap de relancer ses projets de recherche, dont la plupart ont été mis en veilleuse faute de financement.

Lors de la réunion du 7 juillet 2021, à laquelle ont participé des représentants des États membres (Cameroun, RD Congo, Gabon, RCA et Guinée équatoriale) de cet organisme de recherche, nous avons appris qu’il s’agissait de réorienter le fonctionnement du Carbap. Pour que, a souligné la ministre Madeleine Tchuinté, chaque État membre puisse « Mieux prendre ses responsabilités et laisser la structure continuer à contribuer au renforcement de la production bananière et plantain dans la sous-région ».

Avec 1 500 variétés de bananes et de plantains développées dans les laboratoires de Njombe, Carbap est présenté par le ministre Tchuinté comme l’institut de recherche avec « La meilleure collection de plantains au monde ». Une richesse aujourd’hui menacée par manque de moyens financiers.

GRE

A lire aussi :

2013-12-04 – Cameroun : La production de banane plantain nécessite 20 millions de plants par an, selon le CARBAP

29-10-2013 – CARBAP veut développer des variétés de semences produisant 40 tonnes de plantains par hectare

03-06-2013 – Le Centre Africain de Recherche sur la Banane et le Plantain recherche des financements dans la sous-région

.

#Njombé #danger #pour #les #activités #Centre #africain #recherche #sur #banane #banane #plantain

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire