Pain : pour éviter les hausses de prix, le Cameroun envisage désormais d’importer de la farine de blé de Turquie

0

(Investir au Cameroun) – Evoquant la raréfaction et la hausse du prix de la farine de blé servant à la fabrication du pain, l’Union des boulangers de l’Union patronale du Cameroun veut pallier ces risques en augmentant à son tour le prix des baguettes. Seulement, informent nos sources, le gouvernement camerounais s’oppose à cette augmentation du prix du pain qui est actuellement fixé à 125 FCFA les 200 grammes de baguette.

Le ministère du Commerce a donc lancé une concertation pour trouver des solutions alternatives. « Afin d’approvisionner le marché de la farine de blé, nous avons proposé de nous diriger désormais vers la Turquie. nous apprenons. La Russie est le principal fournisseur de blé jusqu’à présent, explique l’un du ministère du Commerce. « Plus ce pays est maintenant en train d’échouer à cause du Covid-19, des mauvaises récoltes et du changement climatique. Qu’est-ce qui n’est pas le cas avec la Turquie ? (classé parmi les 10 plus grands exportateurs de blé au monde) », lit-on.

Selon le journal EcoMatin, le ministère du Commerce aurait soumis une offre de la société turque Dharma à sa hiérarchie. Ce dernier propose d’approvisionner le marché local avec 600 000 tonnes de blé par an, à un prix «défier toute concurrenceDharma, apprend-on, est une multinationale turque dédiée au commerce extérieur et ciblant le marché africain. Depuis 2015, elle a été impliquée dans plusieurs projets d’import-export en Azerbaïdjan, Bénin, Côte d’Ivoire, Sierra Leone, Kazakhstan, Afghanistan, Cameroun, Djibouti, Ghana, Niger.

Négociations en cours

Dans un communiqué publié le 19 janvier, le Bakkersbond a indiqué que les négociations avec le gouvernement, les meuniers et les associations de défense des droits des consommateurs se poursuivent. Et que, dans l’attente de la fin desdites négociations, « aucune augmentation des prix de la farine et du pain n’est autorisée sur l’ensemble du territoire national« . Mais force est de constater que sur le marché, même si le prix du pain n’a pas augmenté, son poids a visiblement diminué. Les meuniers, pour leur part, déclarent que le coût de production du sac de 50 kg de farine va augmenter de 2000 FCFA de 4500 à 6500 FCFA entre le premier trimestre 2021 à ce jour.

Ces dernières années, les boulangers ont manœuvré pour augmenter le prix du pain. En 2021, le ministère du Commerce a dû négocier avec le Groupement des industries meunières du Cameroun et les responsables de l’Union nationale des boulangers du Cameroun pour maintenir le prix d’une baguette de 200 grammes à 125 FCFA. Les membres du syndicat avaient cité comme raisons la hausse des prix du blé sur le marché international et l’augmentation du transport de marchandises qui ont un impact sur le prix final de la farine de blé. Ce produit représente jusqu’à 80% du coût du pain.

Le problème de l’approvisionnement du marché en blé survient au moment où les autorités appellent à une politique de substitution des importations qui permettrait de remplacer la farine de blé par des céréales et des féculents locaux. Du côté de la société civile, la Société civile de défense des intérêts collectifs (ACDIC) a déjà démontré qu’il est possible d’utiliser ces farines locales dans la production de pain. Mais l’idée devient peu à peu réalité à l’échelle industrielle.

Sylvain Andzongo

.

#Pain #pour #éviter #les #hausses #prix #Cameroun #envisage #désormais #dimporter #farine #blé #Turquie

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire