Pénurie de gaz domestique au Cameroun : problèmes administratifs et monétaires répertoriés

0

(Investir au Cameroun) – Selon les informations du ministère du Commerce, des butaniers sont bloqués dans les eaux camerounaises en raison de problèmes administratifs et monétaires. Cette administration ne fournit aucune explication supplémentaire quant à la nature de ces difficultés. Il y a quelques mois, les autorités chargées de la distribution des produits pétroliers expliquaient cette pénurie »en raison d’un problème logistique« . Ils ont alors parlé d’unretard dans le déchargement du navire de l’importateur Confex Oil».

En juillet, le gouvernement a avoué que la pénurie de carburant était due au poids croissant de la subvention de l’État pour maintenir les prix de ces produits pétroliers. Il ne peut être exclu que ce problème concerne également le gaz domestique. La subvention pour ce produit est prise en charge par la Caisse de Stabilisation des Prix des Hydrocarbures (CSPH). Fin mars 2022, le ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana estimait la subvention pour une bouteille de gaz à 6777 FCFA. Celui qui est également président du conseil d’administration de la CSPH a alors estimé le coût annuel de cette subvention à 70 milliards de FCFA. Un montant supérieur au coût total de cet établissement public, qui était de 66,09 milliards de FCFA en 2021 et 52,2 milliards de FCFA en 2020.

Depuis le mois d’août, le Cameroun fait face à une pénurie de gaz de différentes marques (Tradex, SCTM, Total, Afriquia Gaz, etc.) dans plusieurs localités du Cameroun (Centre, Littoral, Est, etc.). « Avec l’arrivée des premiers butaniers le 16 octobre, la situation devrait revenir à la normale. Un deuxième butanier est également attendu cette semaine‘, tente de rassurer le ministère du Commerce.

La même source indique qu’en attendant le déchargement de ces navires attendus, la station de stockage de Bipaga près de Kribi permet d’approvisionner la ville de Yaoundé et ses environs. « Ce que nous faisons, c’est informer les gens qu’ils peuvent s’approvisionner dans tel ou tel point de vente en attendant un retour à la normale. Les administrateurs veillent…Par exemple, Armand Claude Mbarga donne délégué départemental du Commerce de la Mefou et Afamba à Mfou dans le Centre.

SA

#Pénurie #gaz #domestique #Cameroun #problèmes #administratifs #monétaires #répertoriés

Source: Investir au pays

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire