Rise : la Banque mondiale au chevet du Cameroun

0

La coopération entre le Cameroun et la Banque mondiale est très solide. Le pays de Paul Biya bénéficie d’un soutien important pour son développement et sa montée en puissance.

L’ensemble des engagements en cours s’élève à environ 1239,65 milliards de F pour 18 projets actifs. Cela représente une augmentation de 24,15 % en valeur relative entre 2018 et 2021. Ces engagements sont principalement des prêts concessionnels puisque 70 % ont été mobilisés sur le guichet IDA.

En plus des financements prévus pour la mise en œuvre des projets de développement, la Banque mondiale a mobilisé 300 millions de dollars de financement de son guichet Bird en garantie partielle des risques en faveur du projet hydroélectrique de Natchigal, dont la contribution attendue à la production d’électricité est de 420 MW.

D’autres projets importants viennent d’être approuvés par l’institution financière en faveur du Cameroun. Le pays a récemment reçu un financement de VIVA Logone d’un montant de 200 millions de dollars. En plus des opérations liées à Prolac et VIVA Benoué, le Cameroun est également éligible au PRA (Allocation pour la prévention et la résilience dans les conflits).

La Banque mondiale est également un conseiller avisé du gouvernement avec lequel elle entretient un dialogue permanent. Cela a permis l’achèvement d’un important programme de réforme de l’assainissement budgétaire, l’amélioration de la viabilité du secteur de l’énergie, l’amélioration de la compétitivité de l’économie et l’élargissement de la couverture des programmes sociaux.

En outre, la mise en œuvre approfondie des réformes pour atteindre les résultats ci-dessus a permis au Cameroun de bénéficier d’un appui budgétaire totalisant 500 millions de dollars de 2017 à 2021.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire