Sorgho, maïs et manioc: la Banque mondiale affirme avoir contribué à la multiplication des revenus au Cameroun

1

(Investir au Cameroun) – Selon Abdoulaye Seck, directeur de la Banque mondiale pour le Cameroun, le Projet d’investissement et de développement des marchés agricoles (Pidma), financé à hauteur de 50 milliards de FCFA par cette institution de Bretton Woods et a depuis été mis en œuvre dans le pays. 2015 a apporté de grands progrès dans la production de manioc, de sorgho et de maïs.

Plus précisément, depuis son lancement, le Pidma a « a permis de doubler, tripler voire quadrupler les rendements du sorgho, du maïs et du manioc avec une meilleure qualité, et a donné aux bénéficiaires un accès au marché agroalimentaire et à l’ensemble de la chaîne de valeur », Précise le directeur des opérations de la Banque mondiale. C’était le 24 mars 2021 dans la capitale camerounaise, lors de la revue conjointe du portefeuille de la Banque mondiale dans le pays.

La Banque mondiale ne divulgue pas les chiffres relatifs à l’évolution des rendements mentionnés ci-dessus. Mais les résultats les plus tangibles de Pidma sont visibles dans la chaîne de valeur du sorgho. Grâce à Pidma, les producteurs du nord du Cameroun fournissent désormais plus facilement des matières premières à Guinness Cameroun, la filiale locale du brasseur britannique Diageo. Grâce à ce projet, ces producteurs de sorgho ont également inauguré une unité d’épluchage et de stockage de ce grain le 10 janvier 2020.

Le projet a permis aux producteurs de sorgho, regroupés en coopératives, d’augmenter le prix de vente de leurs produits de 20% en moyenne », souligne l’équipe de coordination Pidma, qui estime également l’augmentation moyenne des prix de vente des producteurs de maïs à 13%Selon les statistiques officielles, 140 000 agriculteurs camerounais ont bénéficié de ce projet de la Banque mondiale en 5 ans, construit autour de l’amélioration de la productivité et de la compétitivité des filières maïs, manioc et sorgho.

BRM

Lisez aussi:

11/12/2020 – Pidma limite ses coûts de fonctionnement à 15% pour investir davantage dans les chaînes de valeur agricoles

13 janvier 2020 – Dans l’extrême nord du Cameroun, une unité de décorticage de céréales est mise en service, d’une valeur de plus d’un demi-milliard de FCFA



Source link

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

1 COMMENT

  1. Sorgho, maïs et manioc: la Banque mondiale affirme avoir contribué à la multiplication des revenus au Cameroun | CAMEROON MAGAZINE : Cameroon news - Echos du Cameroun

    […] Lire l’article au complet sur web.cameroonmagazine.com var betterads_screen_width = document.body.clientWidth;betterads_el = document.getElementById('bsac-7034-755292471'); if (betterads_el.getBoundingClientRect().width) { betterads_el_width_raw = betterads_el_width = betterads_el.getBoundingClientRect().width; } else { betterads_el_width_raw = betterads_el_width = betterads_el.offsetWidth; } var size = ["125", "125"]; if ( betterads_el_width >= 728 ) betterads_el_width = ["728", "90"]; else if ( betterads_el_width >= 468 ) betterads_el_width = ["468", "60"]; else if ( betterads_el_width >= 336 ) betterads_el_width = ["336", "280"]; else if ( betterads_el_width >= 300 ) betterads_el_width = ["300", "250"]; else if ( betterads_el_width >= 250 ) betterads_el_width = ["250", "250"]; else if ( betterads_el_width >= 200 ) betterads_el_width = ["200", "200"]; else if ( betterads_el_width >= 180 ) betterads_el_width = ["180", "150"]; if ( betterads_screen_width >= 1140 ) { document.getElementById('bsac-7034-755292471-place').innerHTML = ' […]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: