Home Economique Travaux routiers : un deuxième marché retiré au Camerounais Bofas en l’espace de trois mois
Economique

Travaux routiers : un deuxième marché retiré au Camerounais Bofas en l’espace de trois mois

Un contrat résilié pour des lenteurs dans l’exécution des travaux

Le contrat passé avec la société camerounaise de BTP Bofas pour la construction de la route Bamenda Up-Hill Station Bypass dans la région du Nord-ouest a été résilié par le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi. Cette décision a été prise en raison des lenteurs observées dans l’exécution des travaux, notamment l’abandon des travaux et le non-respect des obligations contractuelles.

Les conséquences de la résiliation du contrat

Suite à cette résiliation, les cautions produites par l’entreprise Bofas seront mobilisées pour assurer son remplacement sur le terrain, le remboursement de l’avance de démarrage et réparer le préjudice subi par l’État. Il s’agit notamment de la garantie de restitution d’avance d’un montant de 2,8 milliards de FCFA souscrite auprès de la banque camerounaise Afriland First Bank.

En l’espace de trois mois, c’est le deuxième marché qui est retiré à l’entreprise Bofas au Cameroun pour défaillance. Cette situation rappelle le précédent contrat de 29,8 milliards de FCFA résilié pour non-respect du chronogramme d’achèvement des travaux. La route Bamenda Up-Hill Station Bypass, financée par la Banque mondiale, fait partie des lots à réhabiliter sur le corridor Yaoundé-Enugu.

Travaux, routiers, marché, retiré, Camerounais, Bofas, l’espace, mois, Investir au pays.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Recrues en difficulté au FC Barcelone

Les nouvelles recrues du FC Barcelone peinent à s'adapter, suscitant des inquiétudes...

Le retour de Pep Guardiola à Barcelone : la condition essentielle !

Pep Guardiola ne reviendra au FC Barcelone que si le club respecte...

Report du lancement du prêt de 200 milliards au Cameroun : les raisons du marché

Le Cameroun reporte son prêt de 200 milliards à cause du marché...

Réaction audacieuse du ministre face à la traque des Camerounais au Congo

Le ministre Mbella Mbella réagit enfin à la traque des Camerounais au...

[quads id=1]