Un nouveau prêt de 54 milliards de FCFA de la Banque mondiale pour financer le « développement » au Cameroun

0

(Investir au Cameroun) – Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, vient de signer un décret autorisant le ministre de l’Economie Alamine Ousmane Mey à signer une convention de crédit d’un montant de 54,1 milliards d’euros. (IDA), l’un des bureaux de la Banque mondiale. Selon le texte présidentiel, ce prêt sera utilisé « le financement de la troisième opération d’appui à la politique de développement du Cameroun».

Ce nouveau prêt permettra d’augmenter l’encours de la dette du Cameroun auprès de la Banque mondiale, un bailleur de fonds qui est déjà le plus grand financier du Cameroun au niveau multilatéral. En effet, selon le Fonds Autonome d’Amortissement (CAA), gestionnaire de la dette publique du pays, la dette extérieure totale du Cameroun était impayée à fin mars 2021.se compose principalement de 37,5% de la dette contractée auprès des guichets IDA et BIRD de la Banque mondiale ( à 30% de la dette contractée auprès de la BAD,Note de l’éditeur), soit 1 054,9 milliards de FCFA».

Par ailleurs, l’emprunt que contracte le Cameroun pose la question du décaissement des fonds fournis par les bailleurs de fonds. Alors que le pays a un besoin urgent de financement et de conclusion d’accords de prêts, plusieurs milliards de FCFA encore dûment mis à la disposition du Cameroun tardent généralement à décaisser, tandis que les taux d’intérêt sur nombre de ces prêts ont généralement commencé à baisser.

Selon la CAA, la Banque mondiale est également l’institution qui détient la plus grosse enveloppe de ces prêts à paiement lent, techniquement appelés « SENDs » (soldes engagés non payés). En effet, la CAA révèle dans son rapport sur la dette souveraine du Cameroun à fin mars 2021, « les SEND externes (hors appui budgétaire) sont estimés à 3 163,6 milliards de FCFA à fin mars 2021. 53,5% des accords de financement signés avec les bailleurs multilatéraux seront tirés, dont 651,7 milliards de FCFA qui seront décaissés par la Banque mondiale à travers ses guichets IDA et BIRD, soit 37,1% des SEND multilatéraux».

GRE

A lire aussi :

08-06-2018 – Le Cameroun met en place une programmation « fiable » des décaissements sur les projets financés par l’extérieur pour 2019-2021

.

#nouveau #prêt #milliards #FCFA #Banque #mondiale #pour #financer #développement #Cameroun

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: