Partagez avec vos amis

C’est une scène surréaliste à laquelle a assisté les chefs d’Etats de la CEMAC et ceux qui étaient réunis ce jour au troisième étage du palais de l’Unite. Après son discours, alors qu’il se dirige vers les autres chefs d’Etats de l’Afrique Centrale pour les remercier d’être venus à Yaoundé, le pantalon de Paul Biya tombe jusqu’au genoux.

Frayeur dans la salle. Les cuisses de Paul Biya sont dehors. Le roi est nu. Très vite, la sécurité présidentielle l’entoure et remonte le pantalon. Chantal Biya qui n’est pas loin saute de son fauteuil et court vers son mari. Il est assis. Elle regarde si ce n’est pas le pantalon qui a un problème.

Quelques minutes après, alors qu’il se sépare pour une deuxième fois de ses convives, le pantalon descend à nouveau. Tout le monde est de nouveau médusé. Personne ne veut regarder l’autre même pas les chefs d’Etat. Mais sur les visages on lit la pitié. Chantal Biya arrange de nouveau le pantalon de son mari. Paul Biya quittera ses convives dans une ambiance lourde.

Le cabinet civil comprend très rapidement que la situation est très grave et que ces images ne doivent jamais se retrouver sur la place publique. Heureusement, les journalistes accrédités n’avaient pas eu accès au troisième étage. Seuls les caméramen avaient été invités. Huit caméramen au total. Y compris ceux des autres pays.

Oswalde Baboke, le directeur adjoint du cabinet civil demande à la sécurité présidentielle de confisquer toutes les cartes dans les caméras et envoie qu’on aille acheter de nouvelles cartes vierges. Il leur sera remis les images du discours de Paul Biya enregistrées par la CRTV rien sur les plans serrés et autres filmés au cours de la cérémonie. Rien sur ces images troublantes.

Le Roi ne doit pas être vu nu.

SOURCE https://www.coupsfrancs.com/humiliation-paul-biya-se-retrouve-en-calecon-en-plein-discours-au-palais-des-congres/

Téléchargez notre application Android
Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here