Assemblée nationale : Cavaye Yeguie canon Komba Gaston en plein vol

0

Le président de l’Assemblée nationale Cavaye Yeguie (Pan), a suspendu son secrétaire général (Sg) le vendredi 28 janvier 2022 de signature. Cette décision a suscité l’indignation généralisée de l’opinion publique.if(typeof __ez_fad_position!=’undefined’){__ez_fad_position(‘div-gpt-ad-237online_com-medrectangle-3-0’)};

Qu’est-il arrivé au Pan pour punir son « fils » Komba Gaston d’une manière aussi arrogante ? Le public s’interroge sur le libellé de ce décret. « Suspendu de toute signature dans l’exercice de ses fonctions de secrétaire général de l’Assemblée nationale », que faut-il en déduire ? Malgré cette suspension, le Sg restera-t-il actif au niveau administratif, mais ne signera-t-il pas un document établissant les finances ? Ou est-il simplement suspendu sous le terme miraculeux de suspension de signature ? L’article 2 de la décision du Pan approfondit le mystère en demandant en outre à Abdoulaye Daouda, Adjoint au Sg N°1, « de liquider les affaires pendantes jusqu’à nouvel ordre ». Dans un cas comme dans l’autre, Gaston Komba était dans la tourmente car nulle part dans le décret il n’est dit de quoi il est accusé. Lui qui a pris ses fonctions il y a seulement 21 mois, mais quelle révolution à l’Assemblée nationale, dans ses nombreuses initiatives pour mettre sur les rails ce qu’on appelle « un meeting de deuxième génération » dans les couloirs de la salle de réunion, sur les œufs de caciques run du sérail ?

Lui, l’ancien député RDPC du Nkam pendant deux mandats, si bien conscient de la réalité de l’hémicycle, paierait-il le retour de l’ascenseur dans son immense tâche de modernisation du fonctionnement de l’hémicycle ? On retiendra néanmoins que la proposition d’un nouvel organigramme à Cavaye l’an dernier laissait déjà présager un séisme. Dans un premier temps, le Pan promulgua ce texte, reconsidéra ensuite sa signature, avant de finalement le ratifier. Il était clair que malgré tout le soutien que le natif de Mada a apporté à son Sg, il n’était pas sur une terre exempte d’hostilités. Des bruits sourds éparpillés ça et là indiquent que le diable se blottissait dans la sécurité de la Maison.

L’ancienne compagnie d’assurances, la Nsia, pour ne pas la citer, entretiendrait des relations incestueuses avec certains experts. Avec l’arrivée de Komba, les plaintes multiformes et les manquements relevés l’auraient poussé à solliciter et obtenir de la commission d’appel d’offres le lancement de l’appel d’offres dans l’affaire qui a conduit Nsia à Atlantic. Cette situation serait l’élément troublant et provoquerait des hostilités entre le SG et ses adversaires.

Un gap de 800 millions de FCFA

La perte soudaine de l’amour entre Cavaye et Komba, la toile semble tenir la pièce du puzzle. Toutes sortes de sons abondent. On se souvient encore que le jour de la signature et de la publication de ce décret, on apprenait par une publication de Boris Bertold largement partagée qu’un écart de 800 millions de Fca serait à l’origine de la querelle. Comme pour donner plus de consistance à cette affirmation, un autre document, signé le 24 janvier par les Questeurs de l’Assemblée, avec la signature de Pauline Ndoumou, adressé à l’auditeur de la Chambre, lui ordonne de retirer les fonds du sg. Nous sommes informés que dans le cadre de l’audit de la régularité de l’utilisation de ce fonds, à la demande du Pan, il est demandé au commissaire aux comptes « de procéder au scellement de la trésorerie disponible détenue par le gestionnaire du Cabinet du Secrétaire général fonds d’avance dont le montant s’élève à 28 029 480 francs CFA, à l’issue de l’audit effectué le 20 janvier 2022 ».

if(typeof __ez_fad_position!=’undefined’){__ez_fad_position(‘div-gpt-ad-237online_com-medrectangle-4-0’)};Comme pour souligner la gravité de la situation, il lui est demandé, au cours de cette mission, de se faire assister par les chefs de service des questeurs et le caissier et d’établir un procès-verbal signé par toutes les personnes présentes à la réunion. Toujours sur le web, un
document signé le 20 janvier 2022, par le Pan personnellement, dans un message adressé aux questeurs, demandant le retrait du don d’avance en espèces au Sg et également procéder d’urgence à une vérification de la régularité d’utilisation dudit fonds et à inscrivez-vous dès que possible. A noter que le Pan est l’ordonnateur principal des dépenses au sein du Continent et le Sg est l’ordonnateur délégué. Des enquêtes sont en cours et, en attendant, l’opinion publique s’est émue de ce sort qui hante Gaston Komba, dont la nomination il y a deux ans avait suscité de grands espoirs pour le parlement camerounais.

Léopold DASSI NDJIDJOU / 237online.com

#Assemblée #nationale #Cavaye #Yeguie #canon #Komba #Gaston #plein #vol

Ref. : 237online.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire