Avertissement : le MRC confirme la tentative de rejet de la course à la présidentielle et met en garde le RDPC

0

« Le régime du RDPC est prêt à tout pour empêcher le MRC de participer aux prochaines élections présidentielles. » C’est le porte-parole du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, Joseph Emmanuel Ateba, qui le dit haut et fort.

L’associé de Maurice Kamto croit fermement que le pouvoir contrôlé par Paul Biya et ses hommes est déjà utilisé en secret pour lancer les dés liés aux élections présidentielles de 2025, auxquelles Maurice Kamto envisage de participer avec le MRC, dont il a été la présidence pendant des années. .

Joseph Emmanuel Ateba est sorti publiquement ces derniers jours. L’un de ses messages sur la plateforme Facebook se lit comme suit : « En prélude aux prochaines élections au Cameroun, nous verrons plusieurs types de coalitions : coalition de la majorité présidentielle, coalition des forces du changement, coalition avec le RDPC pour une candidature du MRC. entraver.

Le communicant avance également que « le vrai drame du RDPC aujourd’hui est qu’il ne sait pas qui sera son candidat aux prochaines élections présidentielles, d’où son désarroi après l’annonce de la participation du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) . aux prochaines élections par leur président national ».

Dès lors, estime-t-il, « le régime du RDPC est prêt à tout pour empêcher le MRC de participer aux prochaines élections présidentielles.

Ce n’est plus un secret que le RDPC est conscient que le MRC est la principale menace à son pouvoir perpétuel. Le RDPC est conscient qu’il ne peut pas battre le MRC lors d’une élection et est déterminé à exclure le MRC de la compétition.

Dès lors, en plus de son arme fatale de report des élections législatives et locales après l’élection présidentielle, le RDPC s’emploiera à corrompre tous les élus et chefs traditionnels pour empêcher le MRC d’obtenir les 300 signatures nécessaires à sa candidature, et ce sera le même pour tous les partis politiques avec des membres élus.

Ce que le RDPC ignore c’est que les Camerounais sont fatigués et contrairement à ce qu’ils pensent il y a encore des femmes et des hommes d’honneur dans ce pays.
Alors au lieu d’investir dans la disqualification du MRC, le RDPC doit se préparer à affronter le vote des Camerounais.

Rf:camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire