Cameroun : Bamenda II DO interdit la North West Lawyers Association

0

Nicholas Nkongho Manchang, officier divisionnaire de la subdivision de Bamenda II, a interdit toutes les activités de l’Association des avocats du Nord-Ouest au sein de son unité administrative.

L’« arrêté sous-préfectoral n° 70/2021 interdit la tenue de toutes les réunions publiques par un groupe particulier appelé North West Lawyers Association dans la subdivision Bamenda II » est daté du jeudi 9 septembre 2021.

« Qu’à la date de signature de ce décret, un certain groupe appelé North West Lawyers Association est interdit de tenir toute réunion publique dans la subdivision Bamenda II », a déclaré Nkongho Manchang.

Il a déclaré que sa décision était basée sur le fait que la North West Lawyers Association « opérait illégalement » et tenait des réunions non déclarées.

Le préfet de Bamenda II a prévenu que tout groupe de personnes qui violerait cet arrêté sera sanctionné conformément aux dispositions du règlement en vigueur.

« Le commandant de brigade de Ntarinkon, le commissaire de la 3 rd et 4 e Les polices de district sont chacune dans leurs pouvoirs respectifs chargées de la stricte application de ce décret », a-t-il déclaré.

Bamenda II DO interdit l’Association des avocats du Nord-Ouest (c) WhatsApp

Nkongho Manchang a déclaré que sa décision appliquerait à la fois la Constitution et la loi n°2. 90/053 sur 19 e décembre 1990 concernant la liberté d’association. Il tire ses pouvoirs du décret n. 2008/377 sur 12 e novembre 2008 fixant les pouvoirs et les devoirs des chefs d’unités administratives et de ceux qui les assistent dans l’exercice de leurs fonctions.

On ne sait pas si la décision du DO est liée à la situation socio-politique actuelle dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun.

Cameroon-Info.Net rappelle que les forces de l’État camerounais se battent pour chasser les séparatistes armés qui ont planté leurs tentes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis que les manifestations anglophones se sont transformées en conflit armé en 2017.

Les demandes commerciales des avocats de droit commun et des enseignants anglophones ont déclenché des protestations en novembre 2016. Les manifestations de rue se sont ensuite transformées en fusillades en cours entre les forces de l’État et des combattants séparatistes armés dans les régions à prédominance anglophone, entraînant une destruction indicible de vies humaines, d’habitats et de moyens de subsistance.

Meurtres, enlèvements, incendies criminels, mutilations et terreur pure et simple font désormais partie de la vie quotidienne dans certaines parties des régions anglophones.

.

#Cameroun #Bamenda #interdit #North #West #Lawyers #Association

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.