Cameroun – Crise anglophone : des soldats tuent quatre hommes armés à Bamenda, montrent des cadavres à Finance Junction

0

Les habitants de Bamenda, la capitale de la région du nord-ouest du Cameroun, se sont réveillés lundi 13 septembre 2021 pour voir quatre cadavres exposés à Finance Junction.

Les cadavres étaient partiellement nus et tachés de sang. D’autres photos montrent les cadavres avec des fusils et d’autres munitions sur eux.

Alors que les habitants se pressaient tôt lundi matin pour le voir par eux-mêmes, des informations ont émergé selon lesquelles les hommes étaient des combattants séparatistes armés traqués et tués par les forces de l’État.

Des sources ouvertes indiquent que les quatre hommes ont été tués par une équipe de patrouille militaire vers 23h45 le dimanche 12 septembre 2021.

Les forces de l’État auraient tué les hommes armés à Ntarinkon, non loin de la résidence du président national du parti d’opposition Front social-démocrate (SDF). Ils étaient à bord d’un véhicule vert Carina E avec le numéro d’immatriculation 15 94 30.

Des soldats auraient tué les quatre hommes armés et trouvé deux fusils AK47 n° 03594 et 05110, ainsi que quatre caisses de fret et une voiture.

Les cadavres ont ensuite été emmenés de Ntarinkon dans l’arrondissement de Bamenda II à Finance Junction dans l’arrondissement de Bamenda III, où ils ont été exposés au public.

Les forces de l’État camerounais se sont battues pour chasser les séparatistes armés qui ont planté leurs tentes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis que les manifestations anglophones se sont transformées en conflit armé en 2017.

Les demandes commerciales des avocats de droit commun et des enseignants anglophones ont déclenché des protestations en novembre 2016. Les manifestations de rue se sont ensuite transformées en fusillades en cours entre les forces de l’État et des combattants séparatistes armés dans des régions à prédominance anglophone, entraînant une destruction indicible de la vie, des habitats et des moyens de subsistance.

Meurtres, enlèvements, incendies criminels, mutilations et terreur pure et simple font désormais partie de la vie quotidienne dans certaines parties des régions anglophones.

.

#Cameroun #Crise #anglophone #des #soldats #tuent #quatre #hommes #armés #Bamenda #montrent #des #cadavres #Finance #Junction

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: