Cameroun – Crise anglophone : Fon Yakum Kevin Teuvih, président de la Chambre des chefs du Nord-Ouest, kidnappé !

0

Le Guardian Post a rapporté l’enlèvement de Fon Yakum Kevin Teuvih, président de la Chambre des chefs du Nord-Ouest.

Le journal rapporte que le mardi 7 décembre 2021, vers 17h30, des ravisseurs ont eu accès à la salle intérieure du palais de Bambalang de Fon Yakum Teuvih et l’ont emprisonné de force.

« Une source au palais de Bambalang a déclaré que les combattants en maraude se sont rendus dans le désert avec le roi vers 17h30 mardi », a rapporté le journal.

Fon Yakum Teuvih aurait été dans le palais le quatrième jour et aurait apparemment accompli certains rites requis au palais de Bambalang.

Le Guardian Post rapporte qu’il n’est pas clair si les ravisseurs sont fidèles à Clément Mbashi, connu sous son pseudonyme de milice ‘Général’ Pas de pitié vraisemblablement de Bambalang.

« Des informations non confirmées disent que les ravisseurs Fon de Bambalang demandent une rançon de 20 millions de FCFA », a rapporté le journal.

En plus d’être président de la Chambre des chefs du Nord-Ouest, Fon Yakum Teuvih est vice-président de l’Assemblée régionale du Nord-Ouest.

Le sort de son garde du corps au moment de son enlèvement reste inconnu.

Les forces de l’État camerounais se sont battues pour chasser les séparatistes armés qui ont planté leurs tentes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis que les manifestations anglophones se sont transformées en conflit armé en 2017.

Les demandes commerciales des avocats de droit commun et des enseignants anglophones ont déclenché des protestations en novembre 2016. Les manifestations de rue se sont ensuite transformées en fusillades en cours entre les forces de l’État et des combattants séparatistes armés dans des régions à prédominance anglophone, entraînant une destruction indicible de la vie, des habitats et des moyens de subsistance. .

Meurtres, enlèvements, incendies criminels, mutilations et terreur pure et simple font désormais partie de la vie quotidienne dans certaines parties des régions anglophones. Les membres de la milice ont récemment recouru à l’utilisation d’engins explosifs improvisés (EEI) dans les écoles, les marchés et d’autres environnements civils.

Depuis son élection à la Chambre des chefs du Nord-Ouest le 6 décembre 2020, Fon Yakum Teuvih s’est fait entendre et a tenu plusieurs consultations pour rétablir la paix et la normalité dans la région du Nord-Ouest.

On ne sait pas si le chef traditionnel vénéré est détenu à Bambalang, mais on espère qu’il sera libéré sain et sauf dès que possible. Son enlèvement s’ajoute au nombre de dirigeants traditionnels qui ont été enlevés au cours de la crise anglophone en cours.

.

#Cameroun #Crise #anglophone #Fon #Yakum #Kevin #Teuvih #président #Chambre #des #chefs #NordOuest #kidnappé

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire