Cameroun – Crise anglophone : les motos interdites à Bali après que des séparatistes ont tendu une embuscade et tué cinq policiers

0

Simon Emile Mooh, officier supérieur divisionnaire de la division Mezam dans la région du Nord-Ouest du Cameroun, a interdit la circulation des motos dans la subdivision de Bali pour une période de trois mois, renouvelable.

L’interdiction est prévue par un arrêté préfectoral signé le mardi 20 juillet 2021. L’agent administratif affirme que la décision est fondée sur des exigences de sécurité et d’ordre public.

« Qu’à compter de la date de signature de ce décret, la circulation des motos est interdite dans la subdivision de Bali, division de Mezam, région du Nord-Ouest pour une période de trois mois, renouvelable », a déclaré Mooh dans un document publié mardi. .

Il a prévenu que toute personne ou groupe de personnes qui contreviendrait à cet arrêté sera sanctionné conformément aux dispositions de la réglementation en vigueur.

« Que l’officier divisionnaire de la subdivision de Bali, le commandant de compagnie de gendarmerie de Bali et le commissaire de police de Bali soient chacun dans leurs sphères respectives chargés de la stricte application de cet ordre », a déclaré Mooh. « Que cet ordre soit enregistré et communiqué où et quand nécessaire. »

SDO interdit les motos à Bali (c) WhatsApp

Bien que l’officier supérieur de division n’ait pas décrit avec précision l’incident qui a déclenché l’interdiction des motos, les experts estiment qu’il n’est pas sans rapport avec une embuscade séparatiste contre des officiers en uniforme il y a quelques jours.

Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux suggère que des séparatistes armés ont tendu une embuscade et tué pas moins de cinq policiers et détruit leur véhicule autour de la jonction en T dans la subdivision de Bali le 18 juillet. Des combattants d’Ambazonie à Bali Nyonga ont fait exploser un engin explosif improvisé (EEI), qui a immobilisé le pick-up de la police avant de tirer dessus, montre la vidéo.

Les séparatistes armés qui ont perpétré l’attaque se seraient enfuis avec des armes, des casques, des cartes d’identité et d’autres accessoires de sécurité.

La semaine dernière, des rapports ont indiqué que des combattants du groupe armé non gouvernemental opérant à Bali ont incendié une installation de sécurité.

L’ordonnance interdisant la circulation des motos à Bali est censée améliorer la situation en matière de sécurité, car les séparatistes armés sont connus pour utiliser des motos.

Cameroon-Info.Net rappelle que le 13 mars 2020, le gouverneur Adolphe Lele Lafrique Tchoffo Deben a signé un arrêté interdisant indéfiniment la circulation des motos de 18h00 à 5h30 du matin quotidiennement dans certains départements de la Région du Nord-Ouest.

Les forces de l’État camerounais se sont battues pour chasser les séparatistes armés qui ont planté leurs tentes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis que les manifestations anglophones se sont transformées en conflit armé en 2017.

Les demandes commerciales des avocats de droit commun et des enseignants anglophones ont déclenché des protestations en novembre 2016. Les manifestations de rue se sont ensuite transformées en fusillades en cours entre les forces de l’État et des combattants séparatistes armés dans des régions à prédominance anglophone, entraînant une destruction indicible de la vie, des habitats et des moyens de subsistance.

Meurtres, enlèvements, incendies criminels, mutilations et terreur pure et simple font désormais partie de la vie quotidienne dans certaines parties des régions anglophones.

.

#Cameroun #Crise #anglophone #les #motos #interdites #Bali #après #des #séparatistes #ont #tendu #une #embuscade #tué #cinq #policiers

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: